Être bien chez soi

Mettre de l’encens pour parfumer sa maison : tout ce qu’il faut savoir

Dans notre culture, l’encens a parfois une image un peu spéciale car on l’associe à l’univers de l’ésotérisme. Ailleurs, il est extrêmement populaire et on s’en sert au quotidien pour parfumer l’intérieur de chez soi.

Mais qu’est-ce que l’encens ? Quel est son origine et comment le choisir ? Quels sont ses avantages quand on veut parfumer sa maison ? Je vous dis tout dans cet article !

Qu’est-ce que l’encens et quelle est son origine ?

L’encens est utilisé depuis très longtemps et on en retrouve des traces dans l’antiquité égyptienne, où il servait à la fois à parfumer sa maison et à chasser les démons. Son arôme envoûtant permettait, dit-on, d’apaiser les dieux.

Quand on découvre l’origine de l’encens, on n’est donc pas étonné de le retrouver aujourd’hui tant dans des temples en Asie que dans des maisons en Occident où il sert de parfum d’intérieur.

On distingue en général deux types d’encens en fonction de la façon dont ils se consument :

  • L’encens à combustion indirecte : il n’est pas capable de se consumer et parfois ne peut même pas être allumé, il a donc besoin d’une source de chaleur extérieure pour dégager tous ses arômes. C’est le cas par exemple de la myrrhe (celle des fameux rois mages !). On peut le trouver sous forme de poudre, de granulés ou de pâte par exemple.
  • L’encens à combustion directe : c’est souvent le plus utilisé pour parfumer sa maison, on peut en effet l’allumer pour initier la combustion et il se consume ensuite de manière autonome en dégageant son parfum. Il peut se présenter sous de nombreuses formes.

Les formes d’encens à combustion directe

L’encens à combustion directe est disponible sous de nombreuses formes qui proviennent souvent d’une région particulière du monde.

  • Le bâtonnet d’encens : il existe soit des bâtonnets avec un cœur en bois (bois de santal ou bambou) issus de Chine ou d’Inde, soit des bâtonnets entièrement composés d’encens que l’on peut facilement découper pour brûler la quantité que l’on souhaite. Ils proviennent la plupart du temps du Japon ou du Tibet.
  • Le cône d’encens : il a été créé au Japon dans les années 1800 et brûle assez vite.
  • Le papier : c’est tout simplement un papier infusé avec de l’encens. Vous avez peut-être déjà entendu parler des propriétés magiques du papier d’Arménie pour parfumer sa maison efficacement et chasser les mauvaises odeurs.
  • La corde : c’est une présentation de l’encens qui lui permet de se conserver extrêmement bien et qui vient du Tibet et du Népal.
  • La bobine (ou spirale) d’encens : elle peut brûler très longtemps et nous vient de la culture chinoise.

On trouve aussi une présentation sous forme de poudre pour les encensoirs par exemple.

Des bâtons d'encens
Des bâtons d’encens

Les bienfaits de l’encens

Depuis son invention, l’encens est utilisé avant tout pour chasser ou du moins masquer les mauvaises odeurs. Comme il intègre des huiles essentielles dans sa composition, il a souvent une odeur marquée qui perdure un bon moment une fois que l’encens a terminé sa combustion.

C’est aussi ce qui vaut parfois à l’encens d’avoir mauvaise réputation car on lui reproche son odeur trop forte par rapport à une simple bougie ou à un diffuseur.

L’encens permet donc de parfumer sa maison facilement et surtout, avec un petit budget car il est très bon marché. Il a l’avantage d’être bien moins cher qu’une bougie parfumée de qualité et une petite quantité suffit à parfumer durablement une pièce.

Il est notamment très efficace pour masquer l’odeur du tabac si vous organisez une soirée et que l’odeur pénètre chez vous.

Si vous choisissez un encens à base de citronnelle, ça permet aussi de chasser les moustiques le temps d’un repas à l’extérieur. Vous avez peut-être déjà vu des spirales anti-moustiques sans imaginer que ça aussi, c’était de l’encens !

Les bienfaits de l’encens sont aussi plus superficiels : avoir une maison qui sent bon permet de rendre son intérieur plus accueillant pour les visiteurs et pour soi-même. J’utilise souvent de l’encens avant de recevoir chez moi pour créer une ambiance olfactive agréable.

Côté encens et santé, ça reste de la fumée et le combustible peut être toxique à haute dose, comme n’importe quelle fumée. Il faut donc s’en servir avec parcimonie… mais de toute manière, l’encens sent tellement fort que spontanément, on n’en abuse pas :)

Mettre de l’encens pour parfumer sa maison : quelques conseils

Pour parfumer sa maison avec de l’encens, il faut d’abord s’équiper d’un support pour le faire brûler, que vous choisissiez le format bâtonnet ou le format cône. À titre personnel, je n’aime pas les simples porte-encens en bois car la cendre de l’encens tombe parfois à côté s’il n’est pas parfaitement droit. Je préfère choisir un joli brûloir à encens qui servira d’objet déco à part entière.

Il faut savoir que selon le site Internet où vous cherchez ce genre de support, il aura un nom différent : certains parleront de brûle encens, d’autres de tube à encens, sans parler du socle pour encens, fumoir à encens, brûleur à encens, porte-encens… Créativité, quand tu nous tiens !

Prévoyez aussi un briquet ou des allumettes.

Pour l’achat de l’encens, vous avez l’embarras du choix. Si vous ne connaissez pas vos senteurs préférées, vous pouvez aller en magasin les découvrir. L’encens est souvent vendu dans les boutiques ésotériques et parfois dans certaines boutiques de déco. À Paris, il y a par exemple la Librairie de l’Inconnu dans le 6e arrondissement.

On peut également acheter de l’encens sur Internet. Amazon propose de nombreux parfums d’encens, y compris le célèbre encens Nag Champa. Son nom signifie « Fleur de serpent » car il aurait, dit-on, la capacité à repousser les reptiles indésirables. De manière générale, je déconseille les parfums trop créatifs comme les fruits (on trouve de l’encens à la fraise, à l’abricot, etc.) qui ont vite tendance à être écœurants.

Pour 10-15€, vous pouvez trouver des lots associant plusieurs parfums typiques de l’encens (bois de santal, opium, champa, patchouli, etc). Avec un seul lot, on peut souvent parfumer sa maison pendant plus d’un an donc c’est vraiment une solution bon marché ! Et même s’il y a dans le lot quelques parfums que vous n’aimez pas, ça restera moins cher qu’une bougie. Voici par exemple un lot aux parfums très traditionnels, idéal pour la découverte !

Un lot à moins de 15€ pour découvrir l'encens
Un lot à moins de 15€ pour découvrir l’encens

Pour éviter de transformer votre salon en cabinet de Madame Irma, je vous conseille d’abord de ne pas faire brûler un bâtonnet en entier mais d’interrompre la combustion à la moitié par exemple. Vous pouvez aussi en profiter pour ouvrir les fenêtres afin que l’odeur soit plus légère. On allume simplement le bâtonnet et une fois que la combustion a commencé, on éteint la flamme pour qu’il ne reste que la braise, qui va alors se consumer doucement.

Si, comme moi, vous faites brûler de l’encens avant de recevoir des invités, faites-le quelques heures avant histoire que l’odeur ne soit pas trop forte et ne gêne personne. Le parfum reste souvent présent quelques jours avec subtilité.

Enfin, comme toutes les choses qui impliquent une flamme, faites attention aux risques d’incendie ou de brûlure, notamment si vous avez des enfants ou des animaux domestiques.

D’ailleurs, si vous avez un détecteur de fumée à la maison comme l’exige la loi française, vous vous demandez peut-être si l’encens déclenche l’alarme incendie. Pour ma part, l’alarme ne s’est jamais déclenchée quand j’utilisais de l’encens chez moi : je pense que la concentration de fumée n’est pas suffisamment élevée dans la pièce pour qu’elle paraisse suspecte aux yeux du détecteur (si votre pièce est complètement enfumée à cause de l’encens, c’est sans doute que vous en avez trop mis !). Si vous avez un détecteur de fumée un peu sensible, il suffit d’entrouvrir la fenêtre lorsque vous allumez votre encens pour que la pièce soit mieux ventilée !

Mettre de l’encens dans sa maison est vraiment un moyen simple et économique d’avoir une bonne odeur chez soi, à vous de tester !