Comment ranger ses chaussettes ?

Votre tiroir à chaussettes ressemble à un grand bazar où une mère ne retrouverait plus ses petits ? Ça tombe bien, aujourd’hui, on va parler de la question cruciale du rangement des chaussettes. Car à l’Appartement 58, il n’est pas question que de déco… mais aussi de l’organisation de la maison !

Il faut avouer que les chaussettes ne nous facilitent pas la tâche : leur forme biscornue, leurs matières variées qui les rendent parfois fines, parfois épaisses et moelleuses… sans oublier leur tendance à disparaître mystérieusement ! Mais alors, comment ranger ses chaussettes pour les retrouver facilement ?

Chaussettes pliées

Chaussettes pliées, chaussettes en vrac ?

Chacun a ses habitudes de rangement et les chaussettes n’échappent pas à la règle : soigneusement pliées ou jetées en vrac dans un panier, chaque personne a ses préférences !

Les chaussettes peuvent être pliées. Il existe différentes méthodes, les deux plus connues sont celles-ci :

  • Assembler les deux chaussettes d’une même paire l’une sur l’autre ; les plier en 2 ; retourner l’une des chaussettes pour qu’elle vienne envelopper le reste de la paire, formant une « boule ».
  • Assembler les deux chaussettes l’une sur l’autre puis les enrouler, au besoin en pliant les chaussettes au préalable si elles sont longues.

Vous pouvez ensuite ranger vos chaussettes dans un tiroir ou dans un organiseur de placard. Le site WikiHow propose des images animées très parlantes avec 4 méthodes de pliage des chaussettes différentes.

En règle générale, les chaussettes ne sont pas des vêtements fragiles, je ne vois donc aucun inconvénient à les ranger « en vrac ». Les puristes me diront que ce n’est pas du rangement… mais tout dépend de la manière dont vous le faites. Vous pouvez par exemple choisir un bac de rangement en tissu et y glisser vos chaussettes, attachées par paire avec des pinces dédiées. Placez dans le bac de rangement quelques sachets parfumés pour conserver une bonne odeur de linge propre… et le tour est joué !

Astuce : les pinces à chaussettes

La marque finlandaise Supi a fait breveter des pinces à chaussettes pratiques, qui permettent de tenir deux chaussettes ensemble. Elles peuvent vous servir aussi bien si vous rangez vos chaussettes en vrac dans un bac que lors de la lessive.

Accrochez bien chaque paire de chaussettes au moment où vous les mettez au sale. Lors de la lessive, glissez vos chaussettes (avec les pinces Supi) dans un filet à linge. Ca évitera que les pinces ne cognent contre les parois de votre machine à laver.

Les pinces Supi supportent des températures jusqu’à 90°C mais aussi le passage en sèche-linge. Si elles sont bien fixées, vous retrouverez donc vos chaussettes par paires à la fin de la lessive ! Un gain de temps précieux, en particulier pour les familles qui doivent subir à chaque fois la corvée de reconstituer les paires.

On se retrouve très vite pour d’autres astuces rangement !

7 idées déco pour customiser ses soirées entre amis

Quand on organise une soirée chez soi, c’est toujours sympa d’apporter une petite note de personnalisation pour que les invités se sentent bien accueillis. Il existe aujourd’hui plein de petites idées déco qui permettent de customiser ses soirées sans forcément dépenser beaucoup d’argent.

Une lampe à message

S’il y a bien une tendance déco qui a attiré mon attention et que je trouve très astucieuse, c’est la lampe à message (qu’on appelle aussi une Lighbox). Elle a la forme d’une boîte rectangulaire lumineuse, dont la taille est variable selon le modèle choisi (la taille d’une lampe à message est souvent exprimée comme la taille d’une feuille de papier : format A5, A4, A3…).

On peut y glisser des lettres mais aussi des chiffres ou des symboles pour former un message sur la lampe.

C’est non seulement une très bonne idée déco au quotidien mais c’est aussi un moyen de faire de petits clins d’œil à vos invités quand vous organisez des soirées à la maison : afficher le surnom de votre bande d’amis, résumer le programme de la soirée, toutes les idées créatives sont dans la nature !

Les sous-verre en ardoise

L’ardoise a toujours un côté chic car c’est un matériau naturel. On peut dessiner dessus à la craie ou inscrire des messages quand on a une jolie écriture. Une bonne idée pour des sous-verres personnalisés !

Les pompons en papier de soie

Ils ne sont pas au goût de tout le monde, c’est certain, mais si vous aimez les ambiances romantiques, les pompons en papier de soie peuvent habilement décorer une pièce pour un prix très raisonnable.

Mettre en scène la nourriture

Il suffit parfois de très peu de choses pour mettre ses invités en appétit : au lieu d’amener la nourriture sur la table au dernier moment, vous pouvez déjà disposer quelques éléments qui ne se périmeront pas sur la table.

Par exemple, il existe de très jolis poivriers et salières, de beaux flacons pour présenter huile et vinaigre ; sans oublier le vin qui décante dans une jolie carafe, des fruits disposés dans une belle corbeille…

Donner l’impression que le repas est déjà à moitié servi et n’attend plus que vos invités crée une forme de convivialité !

Customiser ses soirées entre amis, c'est facile !
Customiser ses soirées entre amis, c’est facile !

Tamiser les éclairages

Un éclairage trop violent donne plus l’impression d’être dans les rayons d’une grande surface à l’heure de pointe que d’être invité à une soirée entre amis ! Je trouve qu’un éclairage tamisé incite à la conversation et aux confidences (à vos risques et périls !).

Ça peut passer par le fait de mettre des ampoules à lumière jaune, des bougies (bougies véritables ou bougies LED)… y compris sur la table du repas.

Pas assez de vaisselle ? Mélangez la vôtre !

Aujourd’hui, nous ne vivons plus dans un monde où il faut absolument avoir une vaisselle identique pour tous les convives ou même des chaises identiques autour de sa table. Au contraire, l’heure est au mix & match : on assortit les couleurs et les formes.

Évidemment, le but n’est pas de mélanger des styles qui n’ont rien à voir les uns avec les autres mais de jouer sur des couleurs complémentaires qui vont bien ensemble. Si vous n’avez pas assez d’assiettes pour tous vos invités par exemple, vous pouvez tout à fait mettre une assiette noire aux uns, une assiette blanche aux autres et faire des rappels déco autour de ces deux couleurs.

De jolies serviettes en papier

La plupart des gens ne s’attendent plus à ce qu’on leur donne une serviette en tissu quand ils vont manger chez quelqu’un. Les serviettes en papier sont tout à fait acceptées, à plus forte raison parce qu’il en existe de tous les styles aujourd’hui. En tant qu’hôte, ça vous épargne d’abord la corvée de faire la lessive et de repasser une multitude de serviettes de table. C’est aussi un très bon moyen d’assortir le style des serviettes en papier au reste de votre déco !

On trouve des serviettes en papier à motifs géométriques, des serviettes unies, des serviettes à thème… de quoi contenter tous les goûts, des plus sobres aux plus excentriques !

Il suffit souvent de quelques détails pour customiser son intérieur afin de recevoir ses invités. À vous de jouer !

Location d’appartement : 7 détails à regarder pour éviter les mauvaises surprises !

Que l’on soit encore étudiant, jeune actif ou plus âgé, la location d’appartement est souvent un passage obligé, en particulier dans les grandes villes où les maisons sont inabordables. La location a tendance à être temporaire donc on est souvent moins attentif à certains détails du logement qui peuvent pourtant vous pourrir la vie une fois que vous êtes dans les lieux.

Parfois, on choisit un appartement à louer en se disant que ce sera provisoire et ça devient du provisoire qui dure ! Je vous propose donc quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises quand vous choisissez votre location.

Location d'appartement : 7 conseils pour faire le bon choix
Location d’appartement : 7 conseils pour faire le bon choix

1. L’environnement de votre appartement

C’est une évidence mais l’environnement doit correspondre à vos attentes et à votre mode de vie dans la mesure du possible. Il faut par exemple faire attention à certains lieux qui peuvent causer beaucoup de bruit : habiter dans un immeuble au-dessus d’un bar (vous entendrez tous les gens discuter sur le trottoir pendant qu’ils fument), près d’un supermarché qui recevra ses livraisons aux aurores…

De même, prudence avec les rues à sens unique… car il suffit que quelqu’un bloque la rue pour avoir droit à un concert de klaxons au petit matin (j’ai connu ça quand j’habitais à Paris !).

N’hésitez pas à poser quelques questions sur le quartier en allant à la boulangerie voisine par exemple ou en interrogeant le gardien de l’immeuble s’il existe. Vous pouvez aussi vous rendre à proximité de l’immeuble à différents moments de la journée pour évaluer la fréquentation du quartier, le bruit, etc.

2. Vérifiez l’isolation de l’appartement

Dans votre budget dédié à la location d’un appartement, il y a généralement une part qui est prévue pour les charges : ascenseur, gardien, taxe d’ordures ménagères, électricité, chauffage, eau… vérifiez bien quelles charges sont incluses et quelles charges ne le sont pas car ça peut vite faire monter la note. Le tout électrique par exemple peut vite être un gouffre financier !

Lorsque vous visitez l’appartement à louer, de petits réflexes tout simples peuvent vous alerter sur un logement qui consomme beaucoup d’énergie :

  • La température : si vous constatez qu’il fait anormalement chaud ou anormalement froid, c’est le signe d’un logement mal isolé.
  • Les traces d’humidité : si vous remarquez que les fenêtres sont anciennes et qu’elles présentent des traces de moisissures, attention ! Vérifiez aussi que la salle de bains et la cuisine possèdent une ventilation fonctionnelle, ça évitera l’apparition de moisissures liées à la vapeur d’eau quand vous prenez une douche ou que vous faites cuire des pâtes !
  • Les murs froids : dans certains vieux immeubles, le mur extérieur se révèle vraiment très fin et produit un effet « mur froid ». En posant simplement la main sur le mur, vous constatez qu’il est glacé (ou plus froid que les autres murs). C’est un signe d’alerte sur une déperdition de chaleur.
  • Les courants d’air : si vous constatez qu’il y a de l’air qui passe autour d’une fenêtre ou sous une porte, c’est là encore le signe d’une mauvaise isolation.

3. Location d’appartement : attention aux problèmes de plomberie !

Pensez à faire couler l’eau des robinets assez fort lorsque vous visitez l’appartement à louer. Ça vous permettra d’une part de vérifier qu’ils fonctionnent bien mais aussi de vous assurer que les tuyaux ne sont pas bouchés. J’ai un jour oublié de le faire et j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir une baignoire complètement bouchée… et autant dire que ce n’est jamais agréable de nettoyer la crasse des autres !

Si ça vous arrive, je vous conseille d’investir dans l’achat d’un furet : c’est une sorte de gros ressort métallisé avec un « tire-bouchon » au bout. On l’insère dans le tuyau bouché et on tourne la manivelle pour que le tire-bouchon « attrape » les cheveux ou autres débris. Ça m’a plusieurs fois évité de faire intervenir un plombier (qui est efficace mais a tendance à coûter un bras pour ce genre de situation bénigne !).

Même chose : vous pouvez tirer la chasse d’eau lorsque vous visitez l’appartement en location pour détecter une éventuelle fuite ou un dysfonctionnement (chasse d’eau qui fait beaucoup de bruit, etc).

4. Votre appartement en location est-il bien isolé ?

Avoir des problèmes de voisinage peut vous gâcher la vie et en choisissant un appartement bien isolé, vous limitez déjà les risques car au moins, vous n’avez pas l’impression de vivre chez vos voisins !

Vous pouvez déjà être attentif à l’environnement de l’immeuble lors de la visite : entendez-vous beaucoup de bruit venant des autres appartements ou de la route ? Entendez-vous des aboiements de chien ? Y a-t-il un jardin collectif, un terrain de sport en bas de l’immeuble ?

Ensuite, regardez si l’appartement à louer comporte des doubles vitrages. Ce n’est pas une solution miracle car ils n’isolent pas énormément du bruit contrairement aux triples vitrages mais ça reste mieux que des fenêtres anciennes.

Vérifiez aussi que le logement possède des volets. Ça peut arriver que ce ne soit pas le cas car à une époque, on considérait que les volets étaient un aménagement facultatif, un petit bonus en termes de confort sur lequel certains propriétaires faisaient l’impasse. Les volets permettent de couper un peu le bruit extérieur la nuit.

Enfin, vous pouvez donner un petit coup sur les murs pour voir s’ils sonnent creux ou pas. Un mur qui sonne creux laissera davantage passer le bruit qu’un mur plein, porteur.

Mon appartement actuel ne comporte quasiment que des murs de ce type : c’est un peu contraignant car ils ne sont pas faciles à percer si on veut poser des cadres ou des tringles mais en revanche, c’est une merveille en termes d’isolation phonique ! Si je lance une machine à laver dans une pièce, je ne l’entends pas dans la pièce voisine et il faut avouer que c’est très agréable !

5. Testez l’électricité

N’hésitez pas à tester les prises électriques lorsque vous visitez l’appartement, il suffit pour ce faire d’emmener un chargeur de téléphone avec vous.

Repérez aussi les signes d’une installation électrique vieillissante : des prises qui se décollent, des fils apparents… ça peut non seulement poser des problèmes de sécurité mais aussi induire des dépenses d’électricité élevées.

6. Pensez à la sécurité

En appartement, on se sent souvent moins concerné par les risques de cambriolage, hormis quand on habite au rez-de-chaussée. Pourtant, ils peuvent survenir. Si votre immeuble est surveillé par un gardien, comporte un interphone et/ou un digicode, que les portes d’entrée des appartements sont de qualité (porte blindée par exemple), ce sont autant de bonus qui peuvent vous protéger.

7. Confort et petits plus

Soyez attentifs à tous les petits bonus qui peuvent rendre votre appartement plus agréable à vivre : y a-t-il une cave ? Un local à poubelles ? Un local pour les vélos ou les poussettes ? Un ascenseur ? Les boîtes aux lettres sont-elles aux normes ? Y a-t-il la fibre optique ?

Dernier conseil : soyez très vigilant lors de l’état des lieux d’entrée et faites-y indiquer tout défaut que vous constatez dans l’appartement. Vous pouvez aussi faire appel à un huissier pour établir un constat si vous craignez par la suite un litige avec l’agence immobilière. N’hésitez pas à prendre des photos.

Si vous remarquez un défaut peu après votre entrée dans les lieux, signalez-le au propriétaire ou à l’agence immobilière par lettre recommandée avec accusé de réception.

J’espère que ces conseils vous permettront d’envisager sereinement votre location d’appartement !

Comment ranger un frigo ? Les secrets d’un réfrigérateur bien organisé !

Avez-vous tendance à ranger les aliments dans le frigo là où il y a de la place, sans forcément chercher à avoir un réfrigérateur bien organisé ? C’est souvent ce que l’on fait par manque de temps ! Pourtant, trouver comment bien ranger un frigo offre de nombreux avantages : se souvenir des produits que l’on doit consommer en premier pour ne pas les perdre, retrouver plus facilement les aliments, mieux les conserver, éviter les mauvaises odeurs…

Je vous propose quelques astuces d’organisation dans cet article pour bien ranger le frigo à la maison.

Bien ranger un frigo : mes astuces pour vous aider !
Bien ranger un frigo : mes astuces pour vous aider !

Ranger un frigo : une étagère pour chaque aliment

Toutes les étagères d’un frigo n’ont pas la même température et pour bien ranger son frigo, il faut classer les aliments en tenant compte de cette particularité.

Le plus facile est sans doute le rangement des fruits car la plupart des frigos proposent aujourd’hui un compartiment dédié à leur conservation, qui est moins humide que le reste du frigo. Pour bien les conserver, évitez de les laisser dans des sacs plastiques fermés car ceux-ci risquent d’emmagasiner l’humidité et de faire pourrir les fruits trop rapidement.

Les légumes ont quant à eux besoin d’un peu d’humidité et vous avez sûrement déjà vu que dans certaines grandes surfaces, on les arrose dans les rayons. Certains frigos proposent un compartiment dédié, plus humide que le compartiment destiné aux fruits.

De manière générale, ne stockez pas vos fruits et légumes mouillés. Il faut mieux éviter de les laver avant de ranger les aliments dans le frigo car l’humidité résiduelle risque de les faire pourrir.

Les produits sensibles comme la viande crue doivent être stockés dans la partie la plus froide du frigo, qui est généralement située en bas. Ça permet aussi de tenir compte des modes de cuisson de chaque aliment : si les aliments placés en bas du frigo sont « contaminés » par un aliment situé sur une étagère plus élevée, ce sont de toute façon des aliments qui vont faire l’objet d’une cuisson (qui peut tuer pas mal de bactéries !).

C’est aussi sur les étagères en bas du frigo que l’on peut stocker les yaourts, les jus de fruits frais qui n’ont pas été pasteurisés, le lait, etc.

A l’inverse, les étagères en haut du frigo peuvent accueillir les restes, le fromage, les boissons, etc.

Les oeufs trouvent généralement leur place sur l’étagère du milieu qui leur permet de rester à une température constante.

Enfin, la porte du frigo est souvent la partie la plus chaude de celui-ci : c’est donc là que l’on peut stocker les condiments (cornichons, mayonnaise, etc), les jus de fruits pasteurisés ou encore le beurre, qui n’a pas besoin d’une température très froide.

Le beurre étant très sensible aux odeurs, il peut vite prendre le « goût du frigo », ce qui est loin d’être agréable ! Pour éviter ça, mettez-le dans une boîte étanche dédiée qui lui permettra de garder toute sa saveur.

Comment bien ranger son frigo et gagner de la place ?

Une fois que vous savez comment ranger les aliments dans un frigo, reste encore à bien les organiser pour maintenir une propreté irréprochable dans le réfrigérateur !
Pour ce faire, je vous conseille d’opter pour des boîtes de rangement de forme carrée ou rectangulaire, qui occupent moins de place que des boîtes rondes. On trouve plein de boîtes ultra-pratiques chez InterDesign, chez Lock & Lock ou encore chez Kuuk qui propose des boîtes transparentes sans bisphénol A pour une conversation très saine des aliments !

Ces boîtes peuvent à la fois vous faire gagner de la place tout en évitant les mauvaises odeurs quand il s’agit par exemple du fromage.

Vous pouvez aussi piquer une idée aux Américains : celle de la « Lazy Susan » (littéralement, « Susan la paresseuse »). C’est un plateau tournant que l’on pose sur une étagère de son frigo et sur lequel on peut ranger ses aliments en fonction de leur date de péremption.

Vous pouvez ainsi faire tourner le plateau au fur et à mesure pour être sûr de ne pas oublier de consommer de la nourriture qui risque de se périmer. Le concept n’est pas encore très répandu en Europe mais des marques comme IKEA proposent pourtant ce type de plateau. D’ailleurs, c’est aussi ultra-pratique à l’heure de l’apéro pour que chacun puisse se servir sans renverser accidentellement un verre ;)

Pensez aussi à certains types de rangements plus spécifiques : un range bouteilles pour pouvoir empiler facilement deux bouteilles sur une même étagère sans perdre de place par exemple, un range canettes qui permet de se servir facilement…

Enfin, vous pouvez opter pour un tapis fraîcheur destiné aux fruits et légumes, qui permet d’absorber l’excédent d’humidité pour une meilleure conservation des aliments.

Aujourd’hui, beaucoup de gens font de plus en plus attention à ne pas gâcher, à faire des économies… il y a une machine très populaire quand on veut bien ranger un frigo et conserver longtemps ses aliments : la machine de mise sous vide. Elle permet de bien conserver la viande, les fruits et légumes pour qu’ils s’abîment moins vite, ça réduit le risque de moisissures et de bactéries pour une conservation plus longue. Plutôt astucieux !

Il ne reste plus qu’à placer un petit Croc’Odor dans le frigo pour absorber les éventuelles mauvaises odeurs… et voilà ! Une astuce que mes parents utilisaient déjà et qui a toujours porté ses fruits dans le frigo familial !

Comme vous pouvez le voir, bien ranger son frigo n’est pas sorcier !

Choisir un vase pour mettre en valeur ses jolis bouquets de fleurs

Mettre des fleurs chez soi est vraiment une manière agréable de décorer son intérieur et de faire entrer la nature dans son appartement. Mais comment choisir un vase pour mettre en valeur le joli bouquet que vous avez rapporté ? Faut-il un vase transparent ou un vase coloré ? Quelle forme doit-il avoir ?

Un joli bouquet de fleurs
Un joli bouquet de fleurs

Choisir un vase à la bonne taille

Si le vase est trop grand, votre bouquet risque de perdre sa structure d’origine au risque d’avoir moins de charme et de paraître désordonné.

Si le vase est trop petit, les fleurs manqueront d’espace pour respirer et vous risquez aussi que le bouquet se renverse car son poids sera excessif par rapport à la taille du vase.

On recommande en général de choisir un vase qui fait une fois et demi à deux fois la taille des fleurs coupées : ça permet de mettre en valeur la fleur tout en gardant un bon équilibre général de la composition.

De même, soyez attentifs à la largeur de votre vase. Si vous choisissez un vase très large alors que votre bouquet est petit, ça ne fera qu’accentuer la petite taille de vos fleurs.

La forme du vase, un vrai choix déco

On trouve aujourd’hui des vases de toutes les formes et de toutes les tailles. À mon sens, il faut toujours garder en tête que la star, ce sont vos fleurs et pas le vase lui-même.

Bien sûr, un vase peut tout à fait être un élément de décoration à part entière, je pense par exemple à la dame-jeanne, c’est un gros vase en verre que l’on peut facilement poser sur un meuble sans y mettre de fleurs tant il est esthétique.

Mais si vous avez un joli bouquet à mettre en avant dans votre salon par exemple, le vase vient seulement appuyer la beauté des fleurs au lieu de se substituer à elle.

On choisit souvent un vase carré quand on veut donner un look moderne à sa composition tout en permettant aux fleurs d’occuper de l’espace. On préférera un vase arrondi pour des fleurs elles-mêmes très rondes. Un grand vase cylindrique peut quant à lui permettre de souligner l’élégance de fleurs très longues.

Il ne faut pas hésiter à demander conseil à votre fleuriste lors de l’achat du bouquet car en fonction de sa composition, il pourra préconiser un vase qui conjuguera esthétique et respect des fleurs choisies.

Quelques exemples :

  • Le vase sphérique : parfait pour des fleurs rondes à l’apparence délicate, comme les anémones.
  • Le vase évasé : idéal pour des renoncules car il renforce l’impression d’une fleur en pleine éclosion.
  • Le vase cylindrique : idéal pour les fleurs à longue tige comme les tulipes ou les jacinthes.

Vase transparent ou vase coloré ?

Le vase transparent a deux grands atouts :

  • Il a un côté minimaliste et plein d’élégance.
  • Il n’attire pas l’attention et permet à ce titre de vraiment mettre en valeur les fleurs elles-mêmes.

Un vase coloré est une plus grande prise de risque car il a déjà une personnalité bien à lui, qu’il faut accorder avec celle de votre bouquet de fleurs.

On trouve d’abord des vases blancs, qui s’accordent souvent très bien avec des fleurs aux teintes pastel, nude ou roses. Les vases noirs peuvent quant à eux mettre en valeur des bouquets tout blancs ou au contraire des fleurs aux couleurs très vives (rouge, etc).

On peut également opter pour des couleurs assez neutres comme le vert, une teinte qui évoque la nature et ne vole pas trop la vedette aux fleurs.

La couleur du vase peut aussi être un véritable stratagème pour sauver un bouquet mal choisi ! Par exemple, si vous avez acheté des roses rouges mais qu’il n’y en a pas assez pour qu’elles rendent bien dans un vase, vous pouvez sauver la situation en optant pour un vase rouge (qui assoit la présence de cette couleur sans même qu’il y ait des fleurs à l’intérieur !) : en mélangeant vos roses avec un joli feuillage, vous pourrez créer un très beau bouquet.

Une fois que l’on a réussi à choisir un vase, ne reste plus que la mission de faire entrer le printemps chez soi !

8 manières créatives d’intégrer une échelle à sa déco

On cherche souvent des moyens de donner une touche d’authenticité à sa décoration et utiliser une échelle en déco fait partie des bonnes idées dont on peut s’inspirer chez soi !

Il est assez facile de trouver une échelle déco en bois ou en métal dans le commerce, on peut même en fabriquer une soi-même si on a la fibre d’un bricoleur. Et l’échelle a le grand avantage de se prêter à toutes sortes d’idées déco à la fois esthétiques et pratiques dans toutes les pièces de la maison.

1. L’échelle porte-serviettes

Dans une salle de bains, une échelle peut avantageusement faire office de porte-serviettes. D’abord, ça n’exige pas de percer des trous au mur donc si vous êtes locataire, c’est un atout non négligeable. Ensuite, ça peut remplacer avantageusement un sèche-serviettes si vous placez l’échelle à proximité d’un chauffage.

Echelle porte-serviettes
Echelle porte-serviettes – © Trends4Us

2. Une échelle déco pour poser des magazines

Dans les intérieurs modernes, il est très tendance de laisser traîner des magazines soigneusement choisis et d’en faire un véritable élément de déco à part entière. Il existe même des meubles entièrement conçus à partir de magazines, comme le tabouret Hockenheimer imaginé par Njustudio.

Vous pouvez utiliser une échelle déco pour y suspendre vos revues, que ce soit pour donner du style à votre salon ou pour mettre de la lecture dans vos toilettes.

Echelle porte-revues
Echelle porte-revues – Vue chez A Pair & A Spare

3. Une échelle pour mettre de la verdure chez soi

Quand on veut mettre des plantes chez soi, on a souvent tendance à se contenter de les poser sur un meuble. C’est pratique mais pas forcément très original !

Il est facile aujourd’hui de trouver des échelles déco avec de larges marches sur lesquels vous avez amplement la place de poser des plantes ou pourquoi pas de cultiver vos herbes aromatiques pour la cuisine.

L’avantage de ces échelles, c’est leur grande stabilité qui leur permet souvent de supporter des charges assez lourdes. Un bon exemple avec cette jolie échelle en bois signée CLP (à gauche), disponible en 4 coloris différents :

Une étagère escalier signée CLP Echelle avec plantes

4. L’échelle suspendue au plafond

C’est une excellente idée à condition de ne pas trop charger sa décoration par ailleurs : il s’agit simplement de suspendre une échelle au plafond de telle sorte qu’elle soit à l’horizontale puis d’y accrocher quelques objets.

Vous pouvez par exemple y suspendre des photophores, des ustensiles de cuisine voire en faire un porte-manteaux original, etc.

Une échelle pour suspendre des lanternes avec créativité
Une échelle pour suspendre des lanternes avec créativité

5. Une étagère murale improvisée

Une échelle de petite taille ou un vieil escabeau en bois peut tout à fait être reconverti en étagère murale. Bien accroché au mur avec des chevilles pour assurer la stabilité de l’ensemble, cet objet déco vous permettra de poser des livres ou des photos.

Echelle murale
Echelle murale

6. Un arbre à chat design

Si vous avez un chat et que vous aimez la déco, vous avez peut-être déjà vécu ce moment de détresse où vous devez choisir un arbre à chat parmi des modèles au design discutable ! Entre la fausse fourrure et les dessins de pattes un peu kitsch, pas facile de trouver un arbre à chat qui concilie les attentes du maître et celles de sa petite boule de poils !

En choisissant une échelle bien stable avec de larges marches, il vous suffit d’installer un gros coussin au sommet et éventuellement du sisal sur certaines marches pour offrir à votre chat une plate-forme d’observation sur mesure !

Les designers de chez Catladder se sont même spécialisés dans les échelles arbres à chat !

Echelle arbre à chat
Echelle arbre à chat

7. Transformer une échelle déco en chevet

Si vous n’avez pas la place de mettre un chevet à côté de votre lit, une échelle peut vous permettre de poser un magazine ou d’accrocher une lampe à clip. Vous pouvez aussi trouver un joli marchepied à utiliser comme chevet.

Marchepied chevet
Marchepied chevet : une idée créative !

8. Un meuble à chaussures

Que ce soit pour suspendre des escarpins ou pour mettre en valeur vos plus belles paires de chaussures, l’échelle peut tout à fait trouver sa place dans votre intérieur !

J’espère que ces quelques suggestions vous donneront des idées pour utiliser une échelle dans votre déco. Vous pouvez tout à fait récupérer ou acheter une échelle en bois qui présente l’avantage d’être customisable en fonction de vos goûts. Certains préféreront garder un effet brut voire abîmé pour un style campagnard très authentique. D’autres opteront pour des couleurs flashy ou au contraire des teintes très neutres. La seule limite est celle de votre imagination !

Aménager une petite cuisine : comment gagner de l’espace ?

Nous allons parler d’un sujet que les parisiens connaissent bien : le cas de la toute petite cuisine ! Dans beaucoup d’appartements à Paris et dans d’autres grandes villes, le gain de place est le premier challenge pour arriver à avoir une cuisine fonctionnelle. Pas de plan de travail, peu d’espace pour circuler, pas assez de rangement, aménager une petite cuisine est un véritable défi !

Si vous êtes prêts à le relever, j’ai pour vous 10 astuces d’organisation pour aménager sa cuisine quand on manque d’espace.

Aménager une petite cuisine avec 10 astuces gain de place
Aménager une petite cuisine avec 10 astuces gain de place

1. Tout doit-il être dans la cuisine ?

En étant réaliste, on utilise rarement l’intégralité de sa vaisselle et de ses ustensiles de cuisine au quotidien. Ça signifie qu’un certain nombre de choses peuvent être stockées dans une autre pièce de la maison. Si votre cuisine est située à côté d’une entrée, d’un cellier ou si vous avez de la place dans le salon, vous pouvez tout à fait créer un placard de rangement dédié à cette vaisselle que vous utilisez moins souvent.

Il en va de même pour vos réserves alimentaires. C’est bien d’avoir à portée de main les aliments dont vous avez besoin pour le petit-déjeuner ou les condiments par exemple. En revanche, ce n’est pas gênant d’aller chercher une boîte de conserve dans une autre pièce le jour où vous en avez besoin. De même, on peut tout à fait avoir sa machine à café dans le salon : elle sera à portée de main pour proposer un expresso aux invités et ça ne choquera personne !

L’idée gain de place, c’est de conserver dans sa cuisine exclusivement ce dont vous avez besoin au quotidien.

2. Ajoutez un maximum de rangements

Pour aménager une petite cuisine, il ne faut pas hésiter à jouer sur la hauteur en posant des meubles de rangement jusqu’au plafond (ou presque). Pensez à les fixer solidement en utilisant des chevilles adaptées au type de mur pour éviter tout risque de chute. Gardez un marchepied pliant à proximité si vous avez régulièrement besoin d’atteindre les placards les plus hauts.

3. Jouez avec les couleurs

Dans une petite cuisine, choisir la couleur blanche pour les meubles et l’électroménager permet de donner l’impression qu’il y a plus d’espace.

Si vous tenez à apporter un peu d’originalité, vous pouvez tout à fait le faire avec un tapis de cuisine design, en créant un motif ou une bande sur le mur avec des carreaux de ciment adhésifs ou encore en suspendant des torchons ayant un style marqué (motifs géométriques par exemple).

Ces autocollants carreaux de ciment adhésifs par exemple, vendus par paquet de 32, coûtent peu cher et résistent à l’eau et à l’humidité. Une bonne idée pour donner du style à sa cuisine. Il suffit de les coller sur votre carrelage existant.

Carreaux de ciment adhésifs
Carreaux de ciment adhésifs

4. Suspendez des objets

Il existe aujourd’hui plein de solutions pour exploiter l’espace en hauteur dans votre pièce, par exemple en installant des barres de crédence pour suspendre vos ustensiles, comme ce modèle en inox qui existe en différentes tailles, jusqu’à 15 crochets !

Barre de crédence inox pour ustensiles
Barre de crédence inox pour ustensiles

Vous pouvez aussi utiliser un présentoir à épices pour avoir tous vos condiments à portée de main sans qu’ils n’occupent de l’espace dans les placards. Ce modèle permet par exemple de stocker 24 pots d’épices type Ducros. On peut le fixer au mur ou à l’intérieur d’un placard, les deux types de fixations sont proposés !

Présentoir à épices
Présentoir à épices

5. Optez pour une cuisine astucieuse

Certaines marques travaillent aujourd’hui sur l’ergonomie de la vaisselle afin qu’elle prenne le moins de place possible. On peut par exemple trouver chez Tefal la collection Ingenio avec des poêles et des casseroles qui s’empilent. Voici par exemple le set de 10 pièces Ingenio (il existe aussi une collection 20 pièces pour ceux qui ont besoin de plus d’équipements) :

Ingenio de Tefal, la vaisselle intelligente
Ingenio de Tefal, la vaisselle intelligente

Si vous avez un budget conséquent, investissez aussi dans les couteaux Deglon. Leur qualité est aussi parfaite que leur encombrement puisqu’ils s’empilent tout simplement les uns sur les autres !

Couteaux Deglon
Couteaux Deglon

Vous pouvez aussi acheter des boîtes en verre pour ranger tout ce qui risque de traîner dans la cuisine : sucre vanillé, levure, arômes pour les gâteaux, petits objets (bouchons de bouteilles, pinces à sachets, etc.). Une petite cuisine doit être rangée car le moindre objet qui traîne accentue vite l’impression de manque d’espace.

Pensez également à organiser l’intérieur de vos tiroirs pour y stocker un maximum de choses.

Il existe aussi des accessoires de cuisine ultra inventifs qui combinent plusieurs usages. L’un des plus connus est sans doute la bouteille magique : elle ne prend pas de place et associe un presse-agrumes, un entonnoir, plusieurs râpes, un ouvre-boîte, un ustensile pour séparer les blancs des jaunes d’œufs, sans oublier un doseur.

6. Faites poser un plan de travail pliant

C’est un bricolage qui n’est pas très dur à faire soi-même et qui ne coûte pas très cher à faire réaliser par un bon bricoleur, vous pouvez passer par un site comme SuperMano pour trouver quelqu’un près de chez vous. Il faut simplement acheter deux équerres de qualité, comme ce modèle chez Leroy Merlin, des fixations et une planche aux dimensions de votre choix.

Si vous avez dans votre cuisine un mur disponible contre lequel vous ne pouvez pas mettre de l’électroménager ou des rangements faute de place, vous pouvez tout à fait y installer un plan de travail rabattable grâce à ce système. Il pourra vous servir pour cuisiner ou poser des choses quand vous recevez chez vous ou faire office de table d’appoint pour prendre le petit déjeuner par exemple.

7. Superposez ce qui peut l’être

Superposer un mini-four et un micro-ondes peut être une bonne solution gain de place ! Mieux vaut éviter de superposer un « élément froid » comme un réfrigérateur et un « élément chaud » comme un four. En revanche, on peut tout à fait superposer un micro-ondes et un mini-four.

Il est préférable de mettre le four au-dessus car il dégage plus de chaleur et il faut que celle-ci puisse s’évacuer. Pour protéger votre micro-ondes, vous pouvez également placer entre lui et le four une plaque de protection isolante qui évitera d’abîmer votre électroménager (à acheter dans une grande surface de bricolage).

8. Oubliez les égouttoirs encombrants

Dans une petite cuisine, on est toujours à la recherche d’un plan de travail supplémentaire et la zone à côté de l’évier ne doit pas être délaissée. Au lieu d’y placer un égouttoir encombrant, vous pouvez tout simplement opter pour un tapis égouttoir. Il absorbe l’eau de la vaisselle que vous laissez sécher et peut se laver en machine. Comme il ne prend pas de place, il ne vous empêche pas d’utiliser cette partie de la cuisine comme plan de travail.

Le tapis égouttoir Prepara :

Le tapis égouttoir Prepara
Le tapis égouttoir Prepara, une bonne idée gain de place

9. Une planche à découper astucieuse

Il existe des modèles de planches à découper conçus spécialement pour être posés sur des surfaces irrégulières. Par exemple, une planche à découper à poser sur votre évier (cf ci-dessous) ou une planche à découper en verre qui résiste à la chaleur d’une plaque vitrocéramique.

Une planche à découper à poser sur l'évier de la cuisine
Une planche à découper à poser sur l’évier de la cuisine

10. Exploitez l’intérieur des placards au maximum

On peut d’abord y installer une poubelle sur rails (qui offre souvent une capacité plus grande qu’une poubelle à suspendre à la porte du placard). On trouve même des modèles encastrables conçus pour le tri sélectif.

On peut aussi trouver toutes sortes d’étagères à installer à l’intérieur des portes de placard pour stocker de la nourriture.

J’espère que ces astuces d’organisation vous aideront si vous ne savez pas comment aménager une petite cuisine. Les fabricants d’électroménager s’adaptent de plus en plus aux petits espaces en proposant aussi des appareils plus étroits ou moins profonds. Pensez-y si vous avez une cuisine trop petite !

5 idées pour se vider la tête après une mauvaise journée

Les mauvaises journées, ça peut arriver à tout le monde ! Le manque de sommeil qui fait prendre à la moindre remarque de grandes proportions, une ambiance tendue au travail, une mauvaise nouvelle, un échec, un conflit avec son entourage… Bref, vous rentrez chez vous avec une seule envie : changer d’air !

Comment se vider la tête après une bonne grosse journée bien ratée ?

1. Faire une transition symbolique entre travail et vie privée

Pour éviter de ruminer toute la soirée votre mauvaise journée, commencez par adopter un rituel qui coupera avec votre travail. Profitez des transports pour écouter de la musique ou vous concentrer sur une activité qui vous évitera de penser à autre chose : lire, regarder une série, etc.

Dès que vous arrivez chez vous, changez de tenue et cachez tout ce qui vous rappelle le travail : sac, manteau, chaussures, etc.

2. Prendre une bonne douche ou un bon bain

Noyez cette mauvaise journée sous un torrent d’eau chaude ! ;) Ça délasse les muscles, ça permet aussi de « laver symboliquement » tout ce qu’on a vécu pendant la journée.

Si vous avez une baignoire, vous pouvez créer une petite ambiance cocooning : des sels de bain (mes chouchous : les sels de bain au jasmin blanc de chez Durance, quelques bougies pour créer un éclairage tamisé… Vous pouvez aussi mettre une guirlande lumineuse dans une grosse lanterne comme celles que l’on trouve chez Maisons du Monde.

Le must : la tablette de baignoire qui permet de poser un livre et un verre de vin (ou autre !). Elle peut s’allonger jusqu’à 105 cm pour convenir à toutes les baignoires !

Prendre son bain en toute tranquillité
Prendre son bain en toute tranquillité

3. Oublier sa mauvaise journée avec la méditation

Pour stopper le flux de pensées négatives qui vous occupe l’esprit, installez sur votre téléphone une application de méditation comme l’excellent Insight Timer (disponible sur Android et sur iOs). Vous pouvez soit suivre une méditation guidée (avec quelqu’un qui parle et vous invite à respirer, à penser à certaines choses), soit écouter simplement une musique apaisante pendant 10-15 minutes.

Obligez-vous à penser à des choses positives. Par exemple, listez les petits bonheurs qui vous ont procuré de la joie la semaine passée. Ou pensez aux bonnes choses qui vous attendent pendant le week-end.

4. Ces loisirs qui vident la tête

S’emmitoufler dans un gros plaid pour regarder des séries, regarder son émission préférée en replay, se plonger dans un bon livre avec une tasse de thé à portée de main, jouer à un jeu de société en couple, à un jeu vidéo à deux ou en solo…

Ce sont des activités qui peuvent vite mobiliser toute votre attention et faire passer le temps en vous faisant oublier la mauvaise journée que vous avez passée.

Cocooning

5. Essayez le coloriage

Le coloriage, un loisir réservé aux enfants ? Plus maintenant ! Depuis quelques années, il a fait un retour en force auprès des adultes, dans un esprit art-thérapie. Colorier fait du bien, stimule la créativité tout en dirigeant votre attention sur votre tâche.

Évidemment, tout le monde s’est engouffré dans cette tendance et il faut faire le tri parmi tous les livres de coloriage proposés car tous ne sont pas qualitatifs. Voici quelques références que j’aime bien et qui sont d’excellente qualité :

Jardin secret

Jardin secret

Prix - 10,90

Coloriage Adulte Mandala

Coloriage Adulte Mandala

Prix - 8,56

100 coloriages anti-stress

100 coloriages anti-stress

Prix - 12,90

Game Of Thrones à colorier

Game Of Thrones à colorier

Prix - 12,95

Un monde féerique

Un monde féerique

Prix - 7,39

Sans oublier l’indispensable boîte de crayons de couleur !

Ça peut être une activité idéale en toute fin de journée pour décrocher des écrans avant d’éteindre la lumière… Demain est un autre jour !

Se sentir mal chez soi : comment trouver des solutions ?

Il peut arriver que l’on ne se sente pas bien dans un logement. À cause du lieu lui-même, du quartier, des circonstances dans lesquelles on emménage… Comment faire pour rendre la situation plus supportable si ça vous arrive ? Y a-t-il des astuces pour éviter de se sentir mal chez soi ?

Je me sens mal chez moi ! Comment trouver des solutions ?
Je me sens mal chez moi ! Comment trouver des solutions ?

1. Trouver la cause du malaise

Pour pouvoir trouver des astuces adaptées, il faut d’abord essayer de mettre des mots sur ce que vous ressentez. Je me sens mal chez moi, OK, mais pourquoi ?

Il peut y avoir…

  • Des causes psychologiques : par exemple, vous avez dû prendre un appartement en solo suite à une séparation, un décès, un divorce ; vous avez dû déménager après une mutation ou un changement de situation professionnelle (chômage, etc).
  • Des défauts de l’appartement lui-même : il est humide, petit, sombre, mal placé, tout ça à la fois…
  • Des défauts de l’environnement : le quartier ne vous convient pas parce qu’il est trop bruyant ou trop calme, parce que vous ne vous sentez pas en sécurité.

2. Se sentir mal chez soi parce qu’on subit une situation

Parfois, on se retrouve dans un logement non pas par choix mais parce qu’on a dû prendre un appartement pour faire face à une situation de la vie qu’on n’a pas forcément choisie.

Dans ce cas, il faut que vous repreniez le contrôle qui vous a échappé. Vous n’avez pas demandé à être là, d’accord, mais en revanche vous pouvez agir sur cet endroit.

Des choses simples peuvent vous aider à vous approprier un lieu : accrocher des rideaux, fixer un joli tableau au mur, investir dans une nouvelle parure de lit à votre goût, mettre des bougies LED dans une jolie lanterne pour un décor plus cosy…

Si vous avez peu de moyens, il ne faut pas hésiter à aller chez Emmaüs ou à visiter les brocantes de quartier pour faire de bonnes affaires.

3. Votre appartement a un problème réel

Tout le monde n’a pas la chance de vivre dans un logement sain, lumineux, bien chauffé ou bien ventilé… Il y a des situations où on n’a d’autre choix que de prendre le premier appartement disponible et ce n’est pas toujours le meilleur !

Souvent, on peut cependant trouver des astuces pour pallier à ces problèmes.

Si votre logement est humide ou froid, vous pouvez par exemple opter pour un radiateur bain d’huile. C’est idéal pour un chauffage d’appoint car il consomme beaucoup moins qu’un radiateur électrique et garde longtemps la chaleur (et non, il ne met pas de l’huile partout !). Si le logement est vraiment humide, il existe aussi des déshumidificateurs qui absorbent l’excédent d’eau dans l’air ambiant.

Pensez à tout ce qui peut donner une bonne odeur à votre intérieur car l’humidité, c’est aussi cette odeur déplaisante de renfermé : des sachets de lavande dans votre armoire, des bougies parfumées, de l’encens, du papier d’Arménie

Mettre des rideaux bien épais peut aussi vous aider à garder la chaleur à l’intérieur de votre appartement si vous avez un problème de murs froids. Si vous êtes un peu bricoleur, il y a parfois de menus travaux que l’on peut faire pour améliorer le confort thermique (rénover le joint des fenêtres par exemple).

Si l’appartement manque de lumière, optez pour des teintes claires dans votre déco ou des textiles blancs. On ne va pas forcément remplacer son canapé anthracite par un canapé beige mais vous pouvez tout à fait trouver un plaid blanc ou ivoire à un prix raisonnable pour recouvrir le canapé et éclairer la pièce. Diversifiez les sources de lumière en optant pour des ampoules basse consommation.

Si votre logement est trop petit, essayez de le désencombrer en vous séparant des meubles qui offrent peu de capacités de rangement (console, guéridon, etc). Privilégiez une table console qui pourra se plier pour occuper peu d’espace, des chaises pliantes ou empilables pour un rangement plus facile, une armoire si votre appartement n’offre pas de placards : gros meuble, certes, mais vous y gagnerez tellement en capacité de rangement que ça permettra de désencombrer vos pièces !

Si votre appartement se trouve en étage élevé et sans ascenseur, pensez aux solutions qui peuvent vous rendre la vie plus douce : par exemple, vous faire livrer les courses à domicile pour éviter d’avoir à les porter.

4. Se sentir mal chez soi à cause de son environnement

Si c’est votre quartier qui vous déplaît, essayez de rencontrer des gens sur place avec qui partager des activités ou aller boire un verre. Renseignez-vous auprès de la mairie ou des associations locales pour trouver un club de sport, des cours de musique, de loisirs créatifs, etc.

Allez sur le site de l’office du tourisme pour connaître les activités à faire à proximité ou évadez-vous au maximum dans la ville la plus proche.

Si votre environnement est bruyant, vous pouvez investir dans des protections auditives spécifiques conçues pour offrir un meilleur sommeil. Il faut se rendre chez un audioprothésiste et demander les « embouts sommeil » de la marque Protac.

Ils sont réalisés sur mesure grâce à un moulage de votre conduit auditif (ce n’est pas douloureux) et permettent de réduire le volume sonore de plusieurs dizaines de décibels, parfait quand on tombe sur une rue bruyante ou un voisin irrespectueux !

Si le budget est trop élevé pour vous (il faut compter une centaine d’euros), les audioprothésistes vendent aussi des protections auditives plus efficaces que les boules Quiès et plus confortables à porter.

Il peut arriver à tout le monde de se sentir mal chez soi et d’éprouver le sentiment diffus de ne pas être bien dans son appartement. Rappelez-vous qu’il peut s’agir d’une situation temporaire en attendant un déménagement ou un changement professionnel… Alors autant essayer de composer avec le logement qui est le vôtre pour rendre le quotidien un peu plus doux !

Comment choisir son tapis de bain ?

Un tapis de bain est indispensable : il vous permet de garder une salle de bain propre en évitant de mettre de l’eau partout quand vous sortez de la douche ou de la baignoire… Il limite aussi les risques de glissade quand vous avez les pieds mouillés et, plus simplement, c’est un confort supplémentaire de poser les pieds sur un tapis bien moelleux ! Mais comment choisir un tapis de bain ? Je partage avec vous mes conseils !

Comment choisir un tapis de bain ?
Comment choisir un tapis de bain ?

Choisir la taille du tapis de bain

On commence par une étape pratico-pratique : décider de la taille et de la matière de votre futur tapis de bain.

Concernant la taille, prenez le temps de bien mesurer la salle de bain pour choisir un tapis aux bonnes dimensions. Les tapis de douche, par exemple, ont souvent un format carré (on parle d’ailleurs de « carré de douche ») tandis que les tapis de bain ont un format rectangulaire. Vérifiez que vous avez bien la place de mettre un tapis ! Parmi les dimensions standard que l’on retrouve souvent, il y a :

  • Le carré de douche de 60×60 cm.
  • Le devant de baignoire de 60×100 cm.
  • Le tapis classique de 50×75 cm ou 50x80cm.

Si vous avez des toilettes dans votre salle de bain, sachez que le tapis « contour WC » est de moins en moins plébiscité, on lui préférera un tapis carré placé à l’endroit où vous mettez les pieds quand vous êtes assis sur les WC.

La matière du tapis de bain

Un tapis de bain est général en pur coton pour une bonne absorption de l’eau… mais il peut prendre des formes très variées :

  • Le tapis en pur coton en éponge bouclette rase
  • Le tapis de bain en éponge bouclette haute, plus moelleux
  • Le tapis en pur coton à longues mèches

Plus rarement, on trouve des tapis de bain à mémoire de forme en polyester.

Vous pouvez aussi avoir des options, comme le fait que le dessous du tapis soit antidérapant. Ce n’est pas systématique mais si vous avez des enfants ou que le tapis sert à une personne âgée, ça peut être indispensable.

Je vous conseille de bien regarder le grammage du coton. Un grammage élevé (2000g/m²) par exemple indique une belle qualité de coton : le tapis sera plus lourd et tiendra donc mieux sur le sol. Pensez aussi à regarder les conditions de lavage. Un tapis de bain sert tous les jours et si vous êtes plusieurs à utiliser la salle de bain, il peut vite se salir. C’est important de pouvoir le laver en machine.

Le design de votre tapis de bain

On trouve aujourd’hui des tapis de bain de toutes les couleurs, depuis les classiques beige, blanc, gris et bleu marine jusqu’aux couleurs vitaminées comme le vert pomme, le framboise, la jaune et tant d’autres.

Si vous avez une salle de bain toute blanche, vous avez l’embarras du choix côté couleurs ! Le tapis de bain peut aussi servir à rappeler subtilement les motifs de la faïence.

Si votre salle de bain est déjà bien colorée, je vous conseille de jouer soit sur un ton sur ton, soit sur la couleur complémentaire. Par exemple, ma salle de bain est dans les beiges/marron, je peux opter soit pour un tapis lui-même beige, soit pour un tapis vert pomme, une couleur qui se marie bien avec le marron.

Ensuite, vous pouvez rappeler la couleur de votre tapis dans quelques accessoires ou cadres : de jolis paniers, des serviettes invités ou des lavettes, des toiles « zen » à accrocher, un joli pot…

Avant d’acheter, pensez à regarder les avis des clients sur les tapis que vous avez repérés. Vous obtiendrez des informations importantes sur la couleur, l’absorption du tapis, son épaisseur, son confort, sa tenue au sol…

On trouve un large choix de tapis de salle de bain sur des sites comme Becquet ou La Redoute.