Faire changer ses fenêtres en rénovation : le guide complet


Vous avez décidé de changer vos fenêtres en rénovation ? C’est une excellente idée, car les fenêtres représentent l’un des points faibles de la plupart des logements : trop vieilles, trop abîmées, elles laissent passer le froid, la chaleur voire la pluie.

Changer les fenêtres peut améliorer votre isolation et votre confort, tout en réduisant le montant de vos factures d’énergie. Dans ce guide complet, nous allons vous expliquer comment changer vos fenêtres en rénovation étape par étape.

Quelles sont les premières étapes d’une rénovation de fenêtres ?

Étape #1 : déterminer si changer les fenêtres est la meilleure solution

Avant de vous lancer dans une rénovation de fenêtres, il est important de déterminer si changer les fenêtres est la meilleure solution. Si vos fenêtres sont en bon état mais que vous constatez malgré tout des problèmes d’isolation, changer les fenêtres ne résoudra probablement pas vos soucis, qui peuvent aussi provenir des murs eux-mêmes.

En revanche, si vous constatez régulièrement des fuites d’air, que vous avez encore du simple vitrage ou que vous entendez beaucoup le bruit de l’extérieur, changer les fenêtres en rénovation peut être une excellente solution.

A titre d’exemple, voilà dans quel état étaient les baies vitrées de mon appartement quand je l’ai acheté, je pense que vous voyez tout de suite pourquoi des travaux s’imposaient ;)

Vieilles fenêtres simple vitrage
Vieilles fenêtres simple vitrage

Étape #2 : vous renseigner sur les types de fenêtres

Le choix du type de fenêtre est également important. L’artisan choisi pour les travaux pourra vous aiguiller mais il est utile de vous renseigner par vous-même en amont. Les fenêtres à changer peuvent être en bois, en PVC ou en aluminium.

Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients : les fenêtres en bois sont esthétiques et isolantes mais plus chères, les fenêtres PVC ont l’avantage d’être bon marché et robustes (elles constituent l’essentiel des fenêtres vendues aujourd’hui), tandis que les fenêtres en aluminium sont résistantes aux intempéries.

Étape #3 : choisir le nombre de fenêtres à changer

Enfin, il est important de déterminer le nombre de fenêtres que vous souhaitez changer. Retenez que changer des fenêtres ou baies vitrées en rénovation reste un chantier assez lourd, il est donc conseillé de le faire en une seule fois pour limiter les conséquences déplaisantes (bruit, poussière, encombrement des pièces) et le coût de la main d’œuvre.

Étape #4 : se renseigner sur les poseurs de fenêtres de votre région

Une fois que vous avez déterminé les spécificités de votre projet, il est temps de se renseigner sur les poseurs de fenêtres de votre région. Le bouche-à-oreille est souvent la meilleure solution : si vous habitez en immeuble notamment, d’autres propriétaires sont sans doute passés par les mêmes travaux que vous, le gardien (si vous en avez un) ou les gens auront probablement des avis à vous donner.

Vous pouvez demander des devis à plusieurs professionnels afin de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Il est également important de vérifier les qualifications du poseur (certification Qualibat, RGE,…), son expérience et ses garanties.

En effet, au-delà du sérieux du prestataire, il existe certaines aides pour financer les travaux de rénovation de fenêtres et baies vitrées, qui sont souvent subordonnées au fait de passer par un poseur certifié RGE.

Appartement en chantier
Appartement en chantier

Étape #5 : intéressez-vous au financement des travaux de rénovation de fenêtres

Comme nous l’avons évoqué, changer les fenêtres en rénovation est un investissement important qui peut être financé par différents organismes. En effet, il existe des aides et des crédits d’impôts pour les travaux de rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, Prime Effy, éco-prêt à taux zéro, TVA réduite à 5.5%).

Pour en bénéficier, il est indispensable de passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Beaucoup de ces aides sont soumises à conditions de revenus. Ne vous attendez pas à des miracles, par rapport au coût des travaux les aides sont souvent réduites. Le crédit reste donc la solution la plus viable si vous n’avez pas les fonds pour financer le projet.

Combien ça coûte de faire changer ses fenêtres ?

Parlons justement du prix des travaux pour changer ses fenêtres en rénovation. Celui-ci varie en fonction du type de fenêtres, de la surface à changer et des matériaux choisis.

Cela va aussi dépendre des options retenues, comme le type d’ouverture (coulissant, avec option oscillo-battante, à la française, etc), les couleurs (standard ou non), le vitrage (plus ou moins épais).

Le prix va aussi dépendre de l’ampleur de la rénovation à effectuer : s’il s’agit juste de changer le vitrage sur des fenêtres de dimensions standard, ce ne sera pas le même coût que prévoir la dépose d’une ancienne fenêtre sur mesure pour la remplacer par des nouvelles, cadre et vitrages inclus.

Même chose si le chantier exige de la manutention (étage élevé, difficultés d’accès, etc).

Votre poseur vous proposera souvent différentes options, avec un devis détaillé. Il est important de comparer plusieurs devis avant de choisir le professionnel qui effectuera les travaux, mais ne vous fiez pas toujours au prix : celui-ci doit être en rapport avec la qualité des produits et de la main d’œuvre.

Le prix varie de quelques centaines à quelques milliers d’euros par ouverture (par exemple, dans le cas d’une baie vitrée sur mesure). C’est tellement variable qu’il faut mieux demander des devis plutôt que d’essayer d’évaluer le montant des travaux.

D’ailleurs, un bon poseur ne vous fera jamais un devis sans se déplacer à votre domicile pour prendre des mesures détaillées.

Quelles informations demander à votre poseur ?

  • Ses qualifications
  • Peut-il vous aider dans le montage des dossiers de demande d’aides ?
  • Offre-t-il des solutions de financement (souvent, les poseurs s’adossent à un organisme financier pour proposer un crédit, ça permet de comparer le taux proposé et les mensualités avec un crédit via votre banque habituelle) ?
  • Quelles sont les modalités de paiement ?
  • Quel est le délai entre la signature du devis et le début du chantier ?
  • Le prestataire est-il simplement poseur ou a-t-il ses propres usines de fabrication de fenêtres ? Où sont-elles situées ?
  • Combien de temps va durer le chantier ?
  • Que devez-vous faire pour préparer le chantier ?
  • Les ouvriers viendront-ils avec des protections pour votre intérieur (sol notamment) ?
  • Votre poseur s’occupe-t-il bien du nettoyage du chantier (mise en déchetterie des anciennes menuiseries notamment) ?
  • Comment entretenir vos fenêtres par la suite (produits recommandés, etc) ?

Comment préparer les pièces pour le chantier ?

Ça y est, vous avez choisi votre poseur de fenêtres et la date de votre chantier approche. Que faut-il préparer dans votre logement avant l’arrivée des ouvriers ?

Tout d’abord, pensez à retirer tous les objets fragiles ou précieux de la pièce où vont se situer les changements de fenêtres, ainsi que la décoration murale s’il y en a.

Ensuite, dégagez l’espace autour des fenêtres, afin que les ouvriers aient le plus de place possible pour travailler.

Enfin, pensez à couvrir toutes les surfaces (meubles, sols…) qui seront exposées aux changements de fenêtres pour éviter tout risque de salissures. C’est souvent un chantier qui produit pas mal de poussière, je vous conseille donc si possible de rouler et stocker les tapis et autres textiles dans une autre pièce. Souvent, les ouvriers assureront une partie de la protection des lieux en couvrant par exemple le sol, mais ils n’ont pas vocation à jouer les déménageurs sauf si c’est prévu par le contrat.

Si vous changez des baies vitrées, il faudra dégager un espace conséquent dans la pièce (dans mon cas, on m’avait fait pousser tous les meubles contre le mur le plus éloigné de l’ouverture).

Chantier de rénovation en cours
Chantier de rénovation en cours
Chantier de rénovation en cours
Chantier de rénovation en cours

Gardez aussi en tête que pendant le chantier, certaines pièces n’auront par définition plus de fenêtres :) Si vous faites les travaux en hiver, ça signifie qu’il faudra vous organiser pour migrer dans une autre pièce le temps des travaux… en pensant à couper le chauffage dans la pièce qui va être ouverte sur l’extérieur.

Quelles sont les étapes du chantier de rénovation des fenêtres ?

Etape #1 : la protection du chantier

Le jour J, les ouvriers arrivent avec vos fenêtres. En général, ils vont commencer par déposer tous leurs outils et assurer la protection du chantier. Cela consiste surtout à déposer des bâches sur le sol.

Si votre poseur est soigneux, il vous laissera un logement en bon état. J’ai du parquet (par définition fragile) par terre et pas un millimètre n’a été abîmé alors que j’ai fait remplacer des baies vitrées de plus de 4m50 de long !

Etape #2 : la dépose des fenêtres existantes

Une fois que le chantier est protégé, les ouvriers vont se mettre à préparer les murs. Ils vont enlever les anciennes fenêtres et nettoyer les encadrements. Lorsque c’est possible, la pose est effectuée sur le cadre existant lorsqu’il est encore en bon état. Si vous avez des volets roulants que vous conservez après rénovation, ils seront démontés et stockés le temps du chantier.

Souvent, c’est l’étape la plus bruyante des travaux de rénovation car parfois, les vieilles fenêtres sont en place depuis plus de 40 ans et il faut forcer un peu pour les extirper de leur emplacement !

Changer ses fenêtres en rénovation : la dépose
Changer ses fenêtres en rénovation : la dépose

Etape #3 : la pose des nouvelles fenêtres

La pose des nouvelles fenêtres est l’étape la plus simple et la plus rapide. Les ouvriers vont encastrer les nouveaux cadres dans les murs, puis s’occuper de tous les points de fixation.

Une fois que tout est bien fixé, ils vont mettre les vitres en place et s’assurer que tout est étanche.

Pose des fenêtres neuves
Pose des fenêtres neuves

Etape #4 : le nettoyage du chantier et les finitions

La dernière étape du chantier de rénovation des fenêtres consiste à nettoyer le chantier et à faire les finitions (joints, caches pour les vis, etc). Les ouvriers vont ramasser tous les débris et les déchets, puis balayer et aspirer le sol pour enlever la poussière.

Ils vont ensuite s’assurer que tout est propre avant de partir. Si vous n’avez pas l’habitude des chantiers, dites-vous que ça reste un « ménage d’ouvriers », ils ne vont pas s’amuser à sortir la serpillière, faire les poussières sur vos meubles. Vous aurez donc sans doute besoin de repasser derrière pour retrouver un logement nickel !

Pour vous donner une idée, pour mon chantier de changement de baies vitrées (grandes baies vitrées, la plus grande mesurant près de 5m de long), il fallait compter une journée de travail par ouverture entre le démontage du volet, la dépose de l’ancienne baie vitrée, l’installation de la nouvelle et les finitions.

Sur des fenêtres de petite taille, ce sera en général plus rapide. Comme vous pouvez l’apercevoir sur les photos, il y a parfois un peu de reprises de peinture à faire sur les murs au niveau de l’encadrement des fenêtres pour que le résultat soit nickel !

Quel intérêt de choisir une fenêtre PVC ?

J’ai pour ma part choisi le PVC pour ces travaux de rénovation. Ce matériau présente en effet de nombreux avantages, tant au niveau de son esthétique que de sa résistance.

  • Le PVC est un matériau particulièrement robuste, notamment face aux intempéries. Quand on vit en étage élevé, les fenêtres sont particulièrement exposées au vent et aux intempéries, c’est donc un critère de choix important. Mes anciennes baies vitrées étaient en bois et même si c’est un très beau matériau, très noble… après quelques décennies il faut reconnaître qu’il se dégrade quand même beaucoup (le bois craquèle).
  • Le PVC est un excellent isolant thermique et phonique, ce qui est un atout non négligeable lorsque l’on souhaite améliorer le confort de son logement.
  • Le PVC est également un matériau particulièrement esthétique. En effet, il est disponible dans une large gamme de coloris, ce qui permet de s’adapter à tous les styles d’intérieur. Si vous souhaitez sortir du blanc traditionnel, c’est possible.

Mentionnons aussi que le PVC est un matériau qui reste relativement bon marché par rapport au bois et à l’aluminium, un atout important quand, comme moi, vos ouvertures n’ont pas du tout des dimensions standard ! Opter pour une fenêtre PVC sur-mesure permet de garder la maîtrise de son budget tout en gardant une qualité optimale.

Enfin, il faut noter que le PVC a fait beaucoup de progrès technologiques. On lui reprochait autrefois de jaunir avec le temps, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Quels avantages à changer ses fenêtres en rénovation ?

On voit vite les bénéfices d’un remplacement de fenêtres ! En effet, changer ses fenêtres permet :

  • D’améliorer son isolation thermique et acoustique
  • De réduire sa consommation d’énergie
  • De valoriser son bien pour une revente ou une location
  • D’apporter plus de confort à son logement

Changer ses fenêtres en rénovation est un changement de grande ampleur, qui ne doit pas être pris à la légère. Il a un coût non négligeable mais vous en voyez directement les bénéfices, que ce soit une amélioration de la température, une réduction des nuisances sonores, une baisse de la facture d’électricité ou tout simplement un design neuf et moderne.


    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Lorsque vous effectuez des achats sur Amazon.fr depuis ce site, vous me permettez de bénéficier d'une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.