Comment organiser une soirée raclette réussie chez soi ?


Vous envisagez d’organiser une soirée raclette mais vous n’avez pas l’habitude de ce genre de repas et vous cherchez des conseils ? Vous êtes au bon endroit !

La raclette, comme la fondue, sont des repas populaires en hiver : on les partage facilement autour d’une table, que l’on soit en petit comité ou en grande tablée, avec des amis ou en famille, c’est gourmand et réconfortant quand il fait froid. Certains en font même leur repas de Noël ! La préparation est assez réduite donc c’est un repas pratique pour recevoir sans passer des heures en cuisine. Mais alors, quelle est la recette d’une soirée raclette réussie ?

Dans cet article, je vous propose plein de conseils pour vous organiser : comment choisir les bons ingrédients ? Comment organiser sa table ? Quel appareil à raclette est le plus pratique ? Je vous explique tout !

1. Choisir de bons produits : des fromages de qualité et variés

Le fromage à raclette vendu en grande distribution a l’avantage d’être bon marché et fait souvent l’affaire pour une raclette « à la bonne franquette » entre copains quand on a un petit budget ou que les convives sont nombreux.

Mais si vous aimez le fromage, difficile de vous en contenter ! Le mieux est de vous tourner vers un fromager, qui pourra vous proposer non seulement du fromage à raclette de qualité mais aussi des types de fromages variés. Par exemple, je commande toujours le mien à la fromagerie Les Alpages (qui livre dans toute la France et est gérée par un Meilleur Ouvrier de France) : la raclette classique côtoie la raclette fumée et des saveurs plus originales (ail des ours, fenugrec, moutarde, piment, tomme de chèvre, truffe, champignons)…

Ce sera aussi très joli dans votre déco de table car vous pourrez composer des assiettes par goût, en piquant par exemple de petites étiquettes pour indiquer la saveur du fromage. On trouve ce genre d’étiquettes toutes prêtes sur Internet mais vous pouvez aussi les fabriquer avec un cure-dent et du papier positionné façon « petit drapeau ».

Côté quantité, prévoyez environ 200-250 grammes de fromage par personne pour de bons mangeurs.

Raclette party
© Appartement 58

2. Composez des assiettes de charcuterie variées

Pour la charcuterie, même logique : on peut se fournir en grande distribution pour du « pas cher »… et se tourner vers un charcutier pour des produits de qualité : un bon jambon blanc, un jambon sec, de la rosette ou du salami, de la viande des grisons… Là aussi, cela vous permet de composer des assiettes « mixtes » avec différents types de charcuterie à disposition. Prévoyez 150g par personne.

Il est tout à fait possible de prévoir quelques charcuteries dites « maigres » (blanc de dinde, etc) si vous avez des amis qui mangent léger ou ne consomment pas de porc.

3. Des pommes de terre à chair ferme, toujours

Troisième pan indispensable pour une soirée raclette réussie : les pommes de terre. Elles doivent se tenir, il est donc préférable de privilégier des pommes de terre à chair ferme : Bintje, Charlotte, Roseval, etc.

J’aime bien mettre des petites rattes du Touquet car ce sont de « petits gabarits » donc ça évite le côté trop bourratif des énoooormes pommes de terre, on peut mieux gérer son assiette en fonction de sa faim !

4. Des accompagnements plus légers

L’idée fait rugir les puristes de la raclette… mais on peut tout à fait prévoir des accompagnements plus légers sur la table, ce sera très apprécié des convives qui ont une petite faim, font attention à leur alimentation ou sont végétariens et ne consomment pas de viande : les champignons, les oignons, les poivrons, les rondelles de tomates, de la salade, de quoi agrémenter aussi son assiette.

On peut également envisager des condiments : les cornichons sont incontournables mais vous pouvez aussi réfléchir à tout ce qui se marie bien avec le fromage si vous avez envie d’être créatif (confiture de figue ou d’oignons, etc).

5. Les meilleurs cépages pour la raclette

Traditionnellement, on boit du vin blanc avec la raclette, notamment des vins de Savoie (Apremont, Chignin) mais le Pouilly-Fuissé ou le Saint-Joseph peuvent aussi convenir.

Cependant, quand la raclette est savoyarde (avec charcuterie), le vin rouge peut aussi trouver sa place, notamment un pinot noir ou un gamay.

Si on résume, les indispensables sont le fromage, la charcuterie, les pommes de terre, les cornichons (et le vin). Pour le reste, libre à vous de proposer des options complémentaires.

6. Préparez à l’avance ce qui peut l’être

Vous pouvez tout à fait préparer à l’avance la découpe du fromage, les assiettes de présentation avec les fromages et les charcuteries choisies. Certains choisissent même de précuire les pommes de terre avant l’arrivée des invités, pour avoir juste à terminer la cuisson avant de passer à table (on cuit les pommes de terre en robe des champs, c’est-à-dire avec leur peau, il n’y a donc pas d’épluchage à prévoir, juste un lavage soigné).

Pour une jolie déco de table, en particulier si vous êtes nombreux, je vous conseille de prévoir plusieurs assiettes composées pour que chaque « côté de la table » ait accès facilement à un plat avec des fromages et un plat avec des charcuteries. La table est souvent bien encombrée donc ça évite les déplacements permanents de plats pendant le repas !

Mettez les accompagnements dans de jolis bols ou grands ramequins (vous pouvez couper les oignons en tranches à l’avance, idem pour les champignons et pour la préparation d’un bol de cornichons).

Pour éviter toute intoxication alimentaire, gardez bien tout au frais en attendant vos convives.

7. Un apéro et un dessert légers

Si vous tenez à ouvrir la soirée sur un apéritif, oubliez l’idée de servir des gâteaux apéro, bien trop lourds avant une raclette. Ne rien proposer à manger est souvent la meilleure option mais si vous tenez à faire autrement, des petits bâtonnets de légumes (carottes, concombres) font l’affaire pour éviter de se sentir trop lourd à la fin du repas.

Idem pour le dessert : on oublie les gâteaux ou les glaces à la crème, bien trop riches. Les fruits sont vos meilleurs alliés (une salade de fruits maison, un sorbet).

8. Sortez votre appareil à raclette

En matière d’appareil à raclette, il y a deux écoles :

  • L’appareil à raclette avec poêlons permet à chacun de disposer des tranches de fromage dans une mini-poêle, que l’on fait réchauffer de manière autonome. Il y a généralement sur le dessus un grill où l’on peut faire dorer des légumes. Il existe des modèles ronds, comme l’appareil à raclette Tefal, dont les accessoires passent tous au lave-vaisselle, mais aussi des appareils rectangulaires qui peuvent être pratiques sur les grandes tables, comme ce modèle chez Séverin.
  • L’appareil à raclette traditionnel : il est plutôt destiné aux petites tables car on vient directement y placer un quart ou 1/6 de meule de fromage, que l’on laisse fondre délicatement grâce à la chaleur. On place ensuite son assiette en-dessous et on « racle » le fromage fondu pour le faire tomber dans l’assiette. Il existe par exemple ce modèle d’appareil à raclette traditionnel. C’est moins adapté aux raclettes « multi-fromages ».

Conseil d’amie : prévoyez une rallonge ! Très souvent, le fil des appareils à raclette est très court et c’est quand même plus pratique quand l’appareil est sur la table, au milieu des convives, que dans un petit coin à côté de la prise.

Fromage à raclette qui fond
© Superbass

9. Anticipez la chaleur

Quand un appareil à raclette chauffe dans une pièce, il fait vite très chaud… alors n’hésitez pas à baisser un peu votre chauffage avant la soirée.

Pensez aussi au fait que tout ce qui est placé sur la table va vite se réchauffer aussi. Pour le vin, je vous recommande vivement le rafraîchisseur pour bouteilles Blink, meilleure invention que j’ai trouvée à ce jour et bien plus efficace qu’un manchon pour garder un vin frais toute la soirée.

Le principe est simple : c’est un contenant qui abrite deux pains de glace, que vous mettez au congélateur avant et qui ne sont pas directement en contact avec la bouteille. Quand vous sortez le vin, vous le placez dans le rafraîchisseur. Les pains de glace vont diffuser du froid en continu tout au long de la soirée pour que la bouteille reste à bonne température.

10. Une déco de table légère

Avec la raclette, ce sont vraiment les produits qui vont faire office de déco de table ! Vous disposez l’appareil au centre afin que chaque convive puisse y accéder facilement, mettez ensuite la table et disposez dans l’espace restant vos assiettes de fromages et de charcuterie. Enfin, terminez par les petits bols d’accompagnements.

Essayez de ne pas trop encombrer le contour immédiat de l’appareil à raclette : d’abord, pour que chacun puisse y accéder sans risquer de renverser quelque chose ; ensuite, pour éviter la surchauffe des aliments.

11. Sortez le fromage en amont

Si votre fromage est au frigo, pensez à le sortir 15 minutes avant le repas. En effet, le fromage révèle plutôt ses arômes une fois revenu à température ambiante. Sur un repas classique, on le sort 1h avant pour qu’il ait le temps de retrouver la température de la pièce. Dans le cas d’une raclette, on s’y prend moins à l’avance car le fromage va quoi qu’il arrive être chauffé.

12. Emballez bien les restes

Une fois le repas terminé, il reste généralement quelques mets, que vous pourrez réutiliser dans un futur repas ! Pensez à tout emballer dans des boîtes hermétiques, aussi bien pour l’hygiène que pour l’odeur !

13. Faire la vaisselle après une raclette

Si vous avez un lave-vaisselle, il viendra généralement à bout sans problème du fromage fondu. Si vous n’en avez pas, ne vous précipitez pas à faire la vaisselle. Même si vous avez hâte de retrouver une cuisine rangée, mieux vaut laisser tremper la vaisselle jusqu’au lendemain pour nettoyer plus facilement.

Les éponges en acier sont en général très efficaces pour venir à bout de la vaisselle sans s’épuiser !

14. Aérez les pièces

L’odeur de raclette est tenace… alors n’hésitez pas à aérer 5-10 minutes dès le départ de vos invités. Allumer des bougies parfumées, diffuser des huiles essentielles (notamment des agrumes) ou faire bouillir de l’eau avec un peu de bicarbonate de soude et/ou des arômes naturels (citron) peut aider à faire partir les odeurs de raclette !

J’espère que vous pourrez piocher parmi ces idées et conseils pour organiser une raclette party réussie sans appréhension ! Gardez en tête que c’est un repas convivial, sans prise de tête, qui n’exige pas de « faire le service » quand on reçoit, autant de bonnes raisons d’y penser en hiver ou quand il fait froid !


    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lorsque vous effectuez des achats sur Amazon.fr depuis ce site, vous me permettez de bénéficier d'une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.