Quel éclairage pour quelle pièce ? Conseils pour un intérieur cosy


Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet d’importance capitale pour créer un intérieur cosy et agréable : quel éclairage pour quelle pièce ? Comment créer une véritable ambiance à travers le choix de vos luminaires ? Faut-il opter pour un plafonnier, un lampadaire ou une lampe à poser ? Quels éléments prendre en compte pour bien choisir ?

Quel éclairage pour un salon ?

Commençons par la pièce de vie au cœur de votre quotidien : le salon. De plus en plus souvent, c’est la pièce à tout faire de la maison ! On s’y retrouve, on s’y détend, on y reçoit ses amis, on y mange… et cela a des répercussions sur le choix de l’éclairage !

Un luminaire pour chaque situation

Vos luminaires doivent pouvoir s’adapter à différentes activités pour créer des ambiances adaptées. Ainsi, quand on mange, il est généralement préférable de bien voir le contenu de son assiette. Choisir un lampadaire pour éclairer votre intérieur est donc tout à fait pertinent, sa hauteur lui permettant naturellement de bien éclairer une pièce. Il existe par ailleurs des modèles avec variateur pour pouvoir régler la puissance de l’éclairage en fonction des besoins.

Lampadaire de salon
Lampadaire de salon

Mais ne vous limitez pas à un lampadaire ! Pour créer une ambiance lumineuse cosy dans votre salon, multipliez les éclairages ! Vous pouvez par exemple poser quelques lampes à différentes hauteurs dans la pièce : sur une étagère, une cheminée, au sol (avec une lampe à poser). Privilégiez la lumière jaune à la lumière blanche en choisissant vos ampoules, pour un rendu plus chaleureux.

Pensez aussi à orienter vos luminaires différemment : on peut par exemple avoir une lampe qui émet une lumière diffuse autour d’elle, mais aussi un lampadaire orienté vers le plafond qui projette une lumière forte mais indirecte…

Vous pouvez également ajouter des guirlandes lumineuses. Elles sont devenues très populaires ces dernières années, avec des systèmes LED qui évitent de dépenser trop d’électricité, ce qui les rend économiques. Elles sont parfaites pour une ambiance romantique.

Quel éclairage pour regarder la télé ?

Pour que vos soirées télé soient confortables, il est important d’éclairer la pièce et d’éviter de regarder la télé dans le noir. Le contraste entre l’obscurité et la lumière de l’écran risque de créer de la fatigue visuelle et de vous donner de bons maux de tête.

Pour éviter ça, placez une lampe ou un lampadaire à proximité de votre télé, soit à côté, soit derrière. Cela vous offrira un bon confort visuel sans pour autant créer des ombres indésirables sur l’écran.

Faut-il à tout prix un plafonnier ?

J’ai eu ce débat avec mes ouvriers lors de la rénovation de mon appartement… et ils m’ont recommandé de faire installer un plafonnier « pour la revente », car beaucoup de gens restent attachés à un éclairage au plafond.

Ce qui est certain, c’est que l’on peut aujourd’hui en faire un véritable atout déco, en installant une jolie suspension et en investissant dans une ampoule design, qui donne à elle seule un style indéniable à l’éclairage du salon ! Même si vous n’utilisez pas réellement votre plafonnier, il donnera ainsi l’impression d’une décoration plus aboutie.

Le plafonnier peut aussi devenir une pièce maîtresse de votre salon : vous pouvez par exemple opter pour une suspension allongée ou plusieurs suspensions qui viendront surplomber votre table à manger. Le rendu est souvent très chic !

Éclairage du coin salle à manger

Quel éclairage pour une cuisine ?

Dans une cuisine, on a besoin de bien voir ! Ce qui n’empêche pas d’investir dans de jolis luminaires !

On privilégie souvent un éclairage zénithal (un plafonnier), avec une lumière assez puissante qui évite de laisser trop de zones d’ombre. Cela permet d’être à l’aise lors de la préparation des repas.

Je vous conseille de compléter cet éclairage central par l’installation de baguettes lumineuses sous les meubles de cuisine, au-dessus du plan de travail… ou des rubans LED à coller.

Ce type d’éclairage a plusieurs avantages :

  • Il donne un rendu plus travaillé à la cuisine, qui paraît plus aboutie dans ses finitions.
  • Il permet de très bien éclairer le plan de travail quand on cuisine.
  • On peut l’allumer seul, sans le plafonnier, quand on a besoin d’un éclairage plus tamisé, par exemple si vous vous levez la nuit pour boire un verre d’eau ou que vous voulez démarrer la journée en douceur sans être ébloui par une lumière trop violente.
Cuisine : allier plafonnier et éclairage du plan de travail
Cuisine : allier plafonnier et éclairage du plan de travail

Quel éclairage pour une salle de bain ?

Autre pièce de la maison qui a son importance : la salle de bain. Quel éclairage pour cette pièce dédiée au bien-être et à l’hygiène ? Selon moi, il faut pouvoir créer au moins 2 ambiances lumineuses :

  • Une atmosphère très bien éclairée, pour les activités qui exigent de voir ce que l’on fait : impossible, par exemple, de s’épiler les sourcils efficacement dans la pénombre !
  • Une atmosphère plus tamisée pour un réveil en douceur le matin et une fin de journée apaisée.

Un plafonnier, avec une suspension conçue pour les pièces humides, se révèle bien pratique au quotidien… car dans une salle de bain, on évite de laisser des lampes et des fils électriques traîner à proximité de l’eau. La sécurité est primordiale !

Vous pouvez compléter cet éclairage par des réglettes au-dessus de vos miroirs. En général, elles fonctionnent aujourd’hui avec des LED, on en trouve qui proposent plusieurs modes d’éclairage (un éclairage très froid pour une lumière puissante et un éclairage plus chaleureux).

On trouve également des éclairages intégrés à certains accessoires, par exemple les miroirs.

Enfin, si vous avez une baignoire, vous pouvez compléter le tout par quelques bougies LED que vous allumerez lors de vos bains pour une ambiance cosy.

Quel éclairage dans la chambre ?

Dans une chambre, on se sert généralement peu du plafonnier, hormis quand il s’agit de bien voir pour farfouiller dans ses placards ! Vous pouvez avantageusement le remplacer par un éclairage de dressing, avec des baguettes lumineuses : il existe par exemple des rubans LED à détecteur de mouvement, que vous pouvez coller dans vos étagères ou dans la penderie.

Pour le reste, la lampe à poser sur un chevet, une pile de beaux livres ou tout simplement par terre reste une valeur sûre ! Pour donner à la lampe de chevet une touche un peu plus moderne, on peut opter pour des suspensions qu’on laisse pendre très bas, à l’emplacement habituel de la table de chevet.

On peut aussi envisager des appliques avec des lampes orientables, pratiques pour lire au lit !

Quel éclairage pour une chambre

Enfin, c’est une pièce où vous pouvez tout à fait faire bon usage des guirlandes lumineuses, bougies LED ou décos lumineuses qui contribueront à installer une atmosphère douce propice à la détente.

Les éclairages connectés, pour un contrôle optimal de la lumière

Parfois, le fait de multiplier les éclairages dans les pièces peut sembler un peu contraignant : il faut prendre le temps de tout allumer, de tout éteindre en allant se coucher… Sachez que vous pouvez opter pour des éclairages connectés.

Soit vous achetez des ampoules connectées : vous les reliez à une application sur votre smartphone (pensez à bien acheter la même marque pour ne pas multiplier les applications) et vous pouvez créer des programmes d’éclairage. Par exemple, chez moi, j’ai un programme intitulé « Je vais me coucher » qui déclenche l’extinction des feux dans le salon et allume la salle de bain et les chevets de la chambre.

Si vous aimez vous amuser avec la lumière, il existe des ampoules connectées multicolores où vous pouvez opter pour la couleur de votre choix. Mais la plupart des ampoules connectées basiques permettent au moins de choisir la température de l’éclairage (lumière plus ou moins jaune, donc plus ou moins chaleureuse) et son intensité.

L’autre solution consiste à acheter des prises connectées et à brancher vos lampes et lampadaires dessus. Là aussi, vous pourrez tout contrôler depuis votre smartphone, créer des programmes d’éclairage, définir une heure à laquelle tout s’éteint automatiquement (pratique pour ceux qui ont tendance à s’endormir devant la télé !).

J’espère en tout cas que cet article vous donnera des idées pour nourrir votre réflexion autour de la question « quel éclairage pour quelle pièce » !


    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lorsque vous effectuez des achats sur Amazon.fr depuis ce site, vous me permettez de bénéficier d'une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.