Se sentir mal chez soi : comment trouver des solutions ?

Il peut arriver que l’on ne se sente pas bien dans un logement. À cause du lieu lui-même, du quartier, des circonstances dans lesquelles on emménage… Comment faire pour rendre la situation plus supportable si ça vous arrive ? Y a-t-il des astuces pour éviter de se sentir mal chez soi ?

Je me sens mal chez moi ! Comment trouver des solutions ?
Je me sens mal chez moi ! Comment trouver des solutions ?

1. Trouver la cause du malaise

Pour pouvoir trouver des astuces adaptées, il faut d’abord essayer de mettre des mots sur ce que vous ressentez. Je me sens mal chez moi, OK, mais pourquoi ?

Il peut y avoir…

  • Des causes psychologiques : par exemple, vous avez dû prendre un appartement en solo suite à une séparation, un décès, un divorce ; vous avez dû déménager après une mutation ou un changement de situation professionnelle (chômage, etc).
  • Des défauts de l’appartement lui-même : il est humide, petit, sombre, mal placé, tout ça à la fois…
  • Des défauts de l’environnement : le quartier ne vous convient pas parce qu’il est trop bruyant ou trop calme, parce que vous ne vous sentez pas en sécurité.

2. Se sentir mal chez soi parce qu’on subit une situation

Parfois, on se retrouve dans un logement non pas par choix mais parce qu’on a dû prendre un appartement pour faire face à une situation de la vie qu’on n’a pas forcément choisie.

Dans ce cas, il faut que vous repreniez le contrôle qui vous a échappé. Vous n’avez pas demandé à être là, d’accord, mais en revanche vous pouvez agir sur cet endroit.

Des choses simples peuvent vous aider à vous approprier un lieu : accrocher des rideaux, fixer un joli tableau au mur, investir dans une nouvelle parure de lit à votre goût, mettre des bougies LED dans une jolie lanterne pour un décor plus cosy…

Si vous avez peu de moyens, il ne faut pas hésiter à aller chez Emmaüs ou à visiter les brocantes de quartier pour faire de bonnes affaires.

3. Votre appartement a un problème réel

Tout le monde n’a pas la chance de vivre dans un logement sain, lumineux, bien chauffé ou bien ventilé… Il y a des situations où on n’a d’autre choix que de prendre le premier appartement disponible et ce n’est pas toujours le meilleur !

Souvent, on peut cependant trouver des astuces pour pallier à ces problèmes.

Si votre logement est humide ou froid, vous pouvez par exemple opter pour un radiateur bain d’huile. C’est idéal pour un chauffage d’appoint car il consomme beaucoup moins qu’un radiateur électrique et garde longtemps la chaleur (et non, il ne met pas de l’huile partout !). Si le logement est vraiment humide, il existe aussi des déshumidificateurs qui absorbent l’excédent d’eau dans l’air ambiant.

Pensez à tout ce qui peut donner une bonne odeur à votre intérieur car l’humidité, c’est aussi cette odeur déplaisante de renfermé : des sachets de lavande dans votre armoire, des bougies parfumées, de l’encens, du papier d’Arménie

Mettre des rideaux bien épais peut aussi vous aider à garder la chaleur à l’intérieur de votre appartement si vous avez un problème de murs froids. Si vous êtes un peu bricoleur, il y a parfois de menus travaux que l’on peut faire pour améliorer le confort thermique (rénover le joint des fenêtres par exemple).

Si l’appartement manque de lumière, optez pour des teintes claires dans votre déco ou des textiles blancs. On ne va pas forcément remplacer son canapé anthracite par un canapé beige mais vous pouvez tout à fait trouver un plaid blanc ou ivoire à un prix raisonnable pour recouvrir le canapé et éclairer la pièce. Diversifiez les sources de lumière en optant pour des ampoules basse consommation.

Si votre logement est trop petit, essayez de le désencombrer en vous séparant des meubles qui offrent peu de capacités de rangement (console, guéridon, etc). Privilégiez une table console qui pourra se plier pour occuper peu d’espace, des chaises pliantes ou empilables pour un rangement plus facile, une armoire si votre appartement n’offre pas de placards : gros meuble, certes, mais vous y gagnerez tellement en capacité de rangement que ça permettra de désencombrer vos pièces !

Si votre appartement se trouve en étage élevé et sans ascenseur, pensez aux solutions qui peuvent vous rendre la vie plus douce : par exemple, vous faire livrer les courses à domicile pour éviter d’avoir à les porter.

4. Se sentir mal chez soi à cause de son environnement

Si c’est votre quartier qui vous déplaît, essayez de rencontrer des gens sur place avec qui partager des activités ou aller boire un verre. Renseignez-vous auprès de la mairie ou des associations locales pour trouver un club de sport, des cours de musique, de loisirs créatifs, etc.

Allez sur le site de l’office du tourisme pour connaître les activités à faire à proximité ou évadez-vous au maximum dans la ville la plus proche.

Si votre environnement est bruyant, vous pouvez investir dans des protections auditives spécifiques conçues pour offrir un meilleur sommeil. Il faut se rendre chez un audioprothésiste et demander les « embouts sommeil » de la marque Protac.

Ils sont réalisés sur mesure grâce à un moulage de votre conduit auditif (ce n’est pas douloureux) et permettent de réduire le volume sonore de plusieurs dizaines de décibels, parfait quand on tombe sur une rue bruyante ou un voisin irrespectueux !

Si le budget est trop élevé pour vous (il faut compter une centaine d’euros), les audioprothésistes vendent aussi des protections auditives plus efficaces que les boules Quiès et plus confortables à porter.

Il peut arriver à tout le monde de se sentir mal chez soi et d’éprouver le sentiment diffus de ne pas être bien dans son appartement. Rappelez-vous qu’il peut s’agir d’une situation temporaire en attendant un déménagement ou un changement professionnel… Alors autant essayer de composer avec le logement qui est le vôtre pour rendre le quotidien un peu plus doux !