Que choisir : ventilateur ou climatiseur ?


Les beaux jours arrivent et avec eux, la chaleur. Beaucoup de gens se demandent s’il faut acheter un ventilateur ou un climatiseur. Voyons ensemble les avantages et inconvénients de chaque option pour vous aider à faire votre choix!

Quelle différence de fonctionnement entre ventilateur et climatiseur ?

Comment fonctionne un ventilateur ? Un ventilateur est un appareil électrique dont le rôle est de créer un courant d’air. Il permet ainsi de rafraîchir l’air ambiant et de faire circuler l’air dans une pièce. Le ventilateur ne diminue pas la température de l’air, il ne fait que brasser l’air chaud et le remplacer par de l’air frais.

Ventilateur

Et le fonctionnement du climatiseur, alors ? Le climatiseur est un appareil qui aspire l’air chaud et humide de l’extérieur et le rejette à l’intérieur de la pièce sous forme d’air frais et sec. Le climatiseur régule également l’humidité de l’air, ce qui est très important en été car il peut faire très humide. Le climatiseur peut être réglé pour maintenir une température idéale dans la pièce, ce qui est très pratique.

Choisir un ventilateur ou un climatiseur, c’est en réalité faire un choix entre un vent frais et une réelle baisse de température !

Le ventilateur est donc plus adapté pour les petites pièces ou les personnes qui ne souffrent pas de la chaleur.

Le climatiseur, quant à lui, est plus adapté aux grandes pièces ou aux personnes qui ont du mal à supporter la chaleur.

Mais ce ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte !

Quelle différence de prix entre ventilateur et climatiseur ?

Le ventilateur est beaucoup moins cher que le climatiseur. En effet, il faut compter entre 30 et 150 euros pour un ventilateur alors qu’un climatiseur coûte entre 300 et 2000 euros.

A titre d’exemple, un ventilateur de très bonne qualité et silencieux comme le Rowenta Turbo Silence Extreme coûte une centaine d’euros hors saison. C’est aussi un point à retenir : les prix ont tendance à grimper si vous achetez votre ventilateur en été ou en pleine période de canicule. Même si ça ne paraît pas très logique, mieux vaut acheter son ventilateur en plein hiver !

Un climatiseur mobile premier prix de bonne qualité, comme le New Breeze de Klarstein, coûte autour de 320€.

Pourquoi une telle différence de prix ? Le climatiseur est un dispositif beaucoup plus élaboré puisqu’il cherche à créer une vraie différence de température avec l’extérieur. C’est pour cette raison qu’il est plus cher. Par ailleurs, il existe deux types de climatiseurs : les climatiseurs portables et les climatiseurs fixes.

Les premiers sont moins chers que les seconds car ils se posent simplement dans votre intérieur, tandis que les seconds doivent souvent être installés par un professionnel, ce qui fait grimper la facture.

Ventilateur ou climatiseur : lequel consomme le plus d’électricité ?

Le ventilateur consomme beaucoup moins d’électricité que le climatiseur, en moyenne 20 fois moins. Mais les deux appareils ne correspondent pas à la même utilisation.

Le ventilateur est surtout destiné à une utilisation ponctuelle, comme rafraîchir une pièce, alors que le climatiseur est destiné à une utilisation prolongée et régulière.

Donc si vous n’avez pas besoin de refroidir votre intérieur en permanence, un ventilateur suffit amplement. En revanche, si vous vivez dans une région chaude où les températures restent hautes tout au long de la belle saison, mieux vaut opter pour un climatiseur.

Le climatiseur peut aussi devenir un investissement indispensable si vous êtes exposé plein sud ou avez un logement mal isolé où il fait très chaud dès que la température extérieure augmente.

Pour réduire la facture d’électricité, pensez aussi à regarder ces quelques conseils pour rafraîchir une pièce.

Ventilateur ou climatiseur : lequel est le plus facile à installer chez soi ?

Le ventilateur est très facile à installer. Il suffit de le brancher sur une prise électrique et il est opérationnel. Il n’y a pas besoin de faire de travaux.

Du côté des climatiseurs, tout va dépendre du type de climatiseur que vous choisissez car, comme je l’évoquais, il en existe plusieurs.

Le climatiseur mobile est celui dont l’installation est la plus simple. Il suffit de le déplacer dans la pièce à climatiser et de le brancher. Il n’y a pas besoin de faire de travaux mais il faut garder en tête que le tuyau d’évacuation d’air doit absolument être placé à l’extérieur. On ne peut pas s’en passer car c’est justement ce tuyau qui évacue l’air chaud dehors.

Vous devez utiliser un joint de fenêtre (si celui-ci n’est pas vendu avec le climatiseur) afin qu’il y ait une bonne étanchéité.

Le climatiseur monobloc mural ou monobloc window (qui se place dans l’encadrement d’une fenêtre) ou encore le climatiseur split demandent un peu plus de travaux car il faut créer un vrai système d’évacuation des condensats.

Climatiseur mobile
Climatiseur mobile

Ventilateur ou climatiseur : lequel fait le plus de bruit ?

Le climatiseur mobile est probablement le plus bruyant de tous, il atteint vite 50 à 65 dB, il peut donc être difficile de dormir avec en le laissant fonctionner en permanence.

Du côté des ventilateurs, les fabricants ont fait beaucoup de progrès. Bien sûr, si vous achetez un modèle bas de gamme et que vous le mettez à la puissance maximale, il sera bruyant… mais il existe en général un mode silencieux, parfait pour une utilisation dans une chambre la nuit. A titre d’exemple, le Rowenta que je mentionnais descend à 35 dB en mode silencieux.

Quant aux climatiseurs fixes, ils peuvent être plus silencieux s’ils sont bien entretenus… mais attention au bruit de l’unité extérieure dans le cas d’un climatiseur split ! Cette solution peut être source d’ennuis de voisinage si vous êtes en appartement, car cette unité peut être très bruyante.

Regardez les mesures en décibels indiquées par les fabricants, en gardant en tête que la mesure la plus basse est généralement obtenue avec la puissance minimale d’utilisation.

D’autres critères de choix

Vous pouvez prendre en compte d’autres critères pour choisir entre ventilateur et climatisation.

Impact sur la santé

Quel impact a un ventilateur ou un climatiseur sur la santé ? Si vous avez des allergies ou souffrez d’asthme, prenez en compte l’impact de l’appareil sur votre santé. Les ventilateurs peuvent agiter les particules allergènes et les climatiseurs peuvent exacerber les symptômes d’asthme.

Par ailleurs, certaines personnes vont très vite s’enrhumer et avoir la gorge qui pique avec une climatisation : à cet égard, le ventilateur est souvent moins agressif.

Vous pouvez aussi réduire son effet négatif sur les muqueuses en optant pour un ventilateur sur pied que vous évitez de braquer sur votre lit quand vous dormez !

Poids et encombrement

Climatiseur et ventilateur sont très différents en termes de poids et d’encombrement. Un ventilateur est plus léger et prend moins de place qu’un climatiseur. Si vous avez une petite pièce, un ventilateur sera sans doute la meilleure solution. Le climatiseur pèse souvent au moins 30 kg, ce qui le rend difficile à transporter (notamment si vous n’avez pas d’ascenseur et que vous voulez le mettre en étage élevé).

Entretien et nettoyage des appareils

Comment s’entretient un ventilateur ? Il suffit de le dépoussiérer régulièrement. Les climatiseurs ont besoin d’être nettoyés plus souvent, car ils se salissent rapidement avec les poussières et les moisissures. Il faudra procéder à un nettoyage des filtres, du bac à condensat, de l’hélice de l’unité extérieure dans le cas d’une climatisation split, des serpentins de refroidissement dans le cas des climatisations monobloc.

Unité extérieure de climatiseur split
Unité extérieure de climatiseur split

Que choisir alors entre ventilateur et climatiseur ?

Il n’y a pas forcément de bonne réponse à cette question, tout dépend de votre situation. En effet, le ventilateur conviendra mieux si vous avez une petite pièce à climatiser ou si vous ne voulez pas trop dépenser. Le climatiseur sera plus adapté si vous avez besoin de rafraîchir une grande pièce de manière durable ou si vous avez des problèmes de santé liés à la chaleur.

Une climatisation reste un investissement élevé, et se révèle coûteuse à l’usage, elle n’est donc pas à la portée de toutes les bourses. De même, si vous êtes en location, vous ne pourrez envisager qu’un système mobile (donc amovible) à moins d’obtenir l’accord de votre propriétaire pour effectuer des travaux.


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lorsque vous effectuez des achats sur Amazon.fr depuis ce site, vous me permettez de bénéficier d'une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.