Ventilateur ou colonne d’air : que choisir pour rafraîchir une pièce ?


Lorsqu’il s’agit de rafraîchir une pièce, il existe deux options principales : l’utilisation d’un ventilateur ou d’une colonne d’air. Mais quelle est la meilleure option pour vous ? Dans cet article, nous examinerons la différence entre les ventilateurs et les colonnes de ventilation afin de vous aider à décider lequel est le meilleur choix pour vos besoins.

Qu’est-ce qu’un ventilateur ?

Un ventilateur est un appareil qui brasse de l’air. Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles, du petit ventilateur de bureau au grand ventilateur industriel. Tous fonctionnent en déplaçant l’air d’un endroit à un autre grâce à un système de pales montées sur une hélice, tournant à une vitesse plus ou moins élevée.

Cela signifie que le ventilateur ne peut pas « refroidir une pièce » à proprement parler, puisqu’il ne modifie pas la température existante. Il crée simplement une brise qui peut vous donner une sensation de fraîcheur… mais dès que vous l’éteignez, la fraîcheur disparaît.

C’est un système purement mécanique, à la différence d’une climatisation qui opère réellement des échanges d’air en évacuant l’air chaud à l’extérieur.

Il existe toutes sortes de modèles de ventilateurs : ventilateur sur pied, ventilateur oscillant, ventilateur « de table » à poser, ventilateur à suspendre au plafond et même des ventilateurs de cou pour se rafraîchir la nuque en toute discrétion !

Qu’est-ce qu’une colonne d’air ?

Une colonne d’air est un dispositif qui aspire l’air chaud, le fait passer dans une roue avant de l’expulser.

On les appelle souvent « ventilateur colonne » ou « colonne de ventilation ».

Ce n’est donc pas juste une histoire de design : il y a bel et bien un fonctionnement différent entre ventilateur et colonne d’air même si, sur le fond, ça reste des appareils de ventilation dans les deux cas, qui ne produisent donc pas de froid contrairement au climatiseur.

Ventilateur ou colonne d’air : quelle différence d’efficacité ?

Le ventilateur colonne occupe par définition plus d’espace en hauteur, il a donc la capacité à ventiler une surface plus haute et permet donc de rafraîchir une pièce aussi bien au niveau des pieds qu’au niveau du corps.

En revanche, il a tendance à être moins efficace qu’un ventilateur à pales (à puissance égale), si bien qu’on le privilégie en général pour les petites pièces : dans un bureau ou une chambre par exemple.

Le prix d’un ventilateur ou d’une colonne d’air

Un ventilateur à hélice coûte souvent entre 30 et 150 euros en fonction des options choisies (télécommande, puissance, type de ventilateur) et de sa qualité de fabrication. A titre d’exemple, j’apprécie particulièrement les modèles de chez Rowenta qui sont très solides et durables tout en étant relativement silencieux, par exemple :

On peut bien sûr trouver des modèles bien moins chers autour de 30€ (comme celui-ci) si vous avez un petit budget. Ils sont souvent moins solides et plus bruyants donc tout dépend si vous utilisez votre ventilateur vraiment ponctuellement ou si vous en avez besoin de manière régulière en été, pour dormir la nuit, etc.

Le prix d’un ventilateur colonne, quant à lui, est souvent un peu plus élevé en entrée de gamme, on en trouve à partir de 50€ (comme ce modèle par exemple). Cependant, ensuite, vous avez pas mal de choix à des budgets assez raisonnables. Quelques exemples ?

L’exception à cette gamme de prix, c’est évidemment le célèbre ventilateur Dyson mais ça se justifie : il propose à la fois la ventilation et le chauffage soufflant, il est à la fois puissant et léger, réglable en température, programmable (et doté d’une télécommande), très design. En encombrement, le Dyson est plus proche de la colonne que du ventilateur à hélice classique.

Ventilateur colonne chez Bionaire
Ventilateur colonne chez Bionaire

Ventilateur à pales ou ventilateur colonne : lequel est le plus design ?

C’est évidemment une question subjective, mais je dirais que le ventilateur colonne a un look plus élégant et plus design.

En termes de couleur, c’est souvent le blanc qui prévaut, tant pour les ventilateurs que pour les colonnes d’air. Mais vous pouvez trouver des modèles d’autres couleurs si vous cherchez bien, notamment le noir et l’argent qui sont aussi des choix populaires.

Le ventilateur colonne a l’avantage d’occuper très peu de place au sol, si bien qu’il sait se faire discret dans la déco.

Ne boudons pas pour autant le ventilateur à hélice. Il a aussi su se renouveler avec des lignes épurées. Même si ce n’est pas le summum du design, ça permet au moins de joindre l’utile à l’agréable ! Et certaines marques ont misé sur le style rétro, comme Brandson avec ce modèle tout cuivré au look vintage (il existe aussi une version plus puissante et un peu plus grande, de 120W au lieu de 48W).

Le ventilateur rétro de Brandson
Le ventilateur rétro de Brandson

Ventilateur à pales ou colonne de ventilation : bruit et options

De manière générale, un ventilateur colonne est moins bruyant qu’un ventilateur à hélice… mais comme souvent, tout dépend de la qualité de l’appareil, de la puissance que vous choisissez.

Beaucoup de marques mettent en avant l’existence d’un « mode silencieux » pour la nuit notamment ou la sieste d’un bébé… mais essayez plutôt de regarder le bruit en décibels, qui est une donnée plus objective que le discours marketing !

Sachez aussi que les ventilateurs (ceux à hélice comme les colonnes d’air) peuvent proposer plein d’options :

  • Oscillation (le ventilateur tourne sur lui-même pour ventiler une plus grande surface)
  • Télécommande
  • Minuterie
  • Différentes vitesses
  • Fonction ionisation (pour purifier l’air en émettant des ions négatifs)

Autant d’options qui peuvent être très utiles en fonction de vos besoins !

Que choisir entre ventilateur et colonne d’air ?

Comme nous l’avons vu, il y a différents critères de choix :

  • La taille de la pièce à rafraîchir : plus elle sera grande, moins le ventilateur colonne sera adapté et plus vous devrez envisager deux sources d’air.
  • Le niveau sonore : la colonne de ventilation est souvent un peu plus silencieuse, en particulier quand vous allez sur des marques haut de gamme.
  • Les différentes options : l’oscillation pour balayer une plus grande surface, la minuterie pour lancer le ventilateur sur une durée déterminée, la télécommande pour pouvoir modifier les réglages à distance sans avoir à se lever.
  • Le design du produit : encombrement, couleur, style, même si le ventilateur est un produit utile… on peut joindre l’utile à l’agréable !
  • Le budget et la qualité : un ventilateur de marque réputée pour sa fiabilité comme Rowenta ou Dyson coûtera plus cher qu’un ventilateur premier prix d’une marque méconnue. Si vous avez régulièrement besoin de rafraîchir une pièce et que votre ventilateur est amené à fonctionner pendant de longues heures, ça peut être pertinent d’investir un peu…

De quoi aborder les journées chaudes en toute sérénité !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lorsque vous effectuez des achats sur Amazon.fr depuis ce site, vous me permettez de bénéficier d'une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.